Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneSituation tendue à...

Situation tendue à la frontière de Nyiragongo : Les rebelles M23 gardent le contrôle des collines de Kanyabuki et Bushogi

Par Manassé Kitemoko Kosi

Après une journée mouvementée marquée par des échanges de tirs et des bombardements sur la ligne de front de Kibumba, la situation demeure tendue à Nyiragongo, où les rebelles du M23, soutenus par les militaires rwandais de la RDF, continuent de garder le contrôle des collines de Kanyabuki et Bushogi. Ces deux positions stratégiques demeurent des verrous importants avant d’accéder aux entités de Buhumba et Kibumba, situées plus en profondeur.

La région de Nyiragongo est le théâtre d’affrontements depuis un certain temps, et cette dernière journée n’a pas fait exception. Les rebelles M23 ont résisté avec détermination, maintenant leur emprise sur ces collines cruciales. Les affrontements ont entraîné des bombardements de part et d’autre, accentuant ainsi les tensions dans la région.

La situation sécuritaire de ce soir est décrite comme calme mais volatile. Les observateurs locaux et internationaux restent attentifs à l’évolution de la situation, sachant que toute escalade pourrait avoir des conséquences graves pour la population locale.

Pendant ce temps, à Kitshanga, les rebelles du M23 ont tenu une réunion avec les leaders communautaires afin de sensibiliser la population à regagner leurs domiciles. Cette initiative semble s’inscrire dans une tentative visant à apaiser les craintes de la population locale et à rétablir un semblant de normalité malgré le climat d’insécurité qui prévaut.

Sur tous les autres axes, la situation est décrite comme calme, bien que la tension générale dans la région demeure palpable. Les autorités locales et les forces de maintien de la paix continuent de surveiller de près la situation.

Les collines de Kanyabuki et Bushogi restent au cœur des préoccupations, en tant que positions clés dans cette zone de conflit. La stabilité de la région dépend en grande partie de l’évolution de la situation sur ces collines.

Nous continuerons à suivre de près cette situation et à fournir des mises à jour dès qu’elles seront disponibles.

Manassé Kitemoko Kosi, Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.