AccueilA la UneNord-Kivu : tensions...

Nord-Kivu : tensions à la frontière rwandaise ravivées, l’armée congolaise maintient la posture de défense

Par Manassé Kitemoko Kosi

Goma, RDC, 31 octobre 2023 – Les tensions à la frontière rwandaise dans la région du Nord-Kivu se sont intensifiées récemment, avec des allégations selon lesquelles l’armée rwandaise, opérant sous l’étiquette du M23, chercherait à occuper des positions stratégiques tenues par les FARDC, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

Le colonel Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu, a vivement accusé l’armée rwandaise dans une récente déclaration à Radio Okapi. Selon lui, la situation préoccupe fortement les autorités congolaises :

« Nous vous rassurons et profitons pour rassurer notre population qu’il n’est nullement question pour les FARDC de laisser l’armée rwandaise opérant sous le label de M23, de tenter ou de continuer à tenter à occuper quelques-unes des positions initiales des FARDC, comme c’est le cas actuellement à Kibumba, au versant du volcan Nyiragongo. »

Le colonel Kaiko a également souligné que, bien que les FARDC continuent de respecter le cessez-le-feu conformément aux instructions des chefs d’État de la sous-région, elles ne compromettront en aucun cas leurs positions initiales ni ne négligeront leur devoir de protéger la population et l’intégrité du territoire national.

Depuis dix jours, la région de Kibumba et Buhumba est le théâtre d’affrontements intenses, opposant les FARDC aux groupes armés locaux ainsi qu’aux rebelles du M23 et à leurs alliés. La situation s’est aggravée, avec des rapports faisant état de tirs d’artillerie lourde retentissant dans le parc national des Virunga.

Cette escalade des tensions à la frontière entre la RDC et le Rwanda suscite des préoccupations quant à la stabilité de la région du Nord-Kivu et à l’impact sur la population locale. Les autorités congolaises restent vigilantes, soulignant leur engagement à protéger les positions stratégiques tout en restant engagées dans la préservation du cessez-le-feu.

Manassé Kitemoko Kosi, correspondant de Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.