Violence persistante à Mai-Ndombe...

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au...

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda...

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux

Transformation numérique : Mokilink...

Kinshasa, le 19 février - Mokilink Services, acteur incontournable du secteur des services...
AccueilA la UneCongo Airways annonce...

Congo Airways annonce la reprise de ses activités après une suspension de deux mois

La compagnie aérienne nationale de la République démocratique du Congo, Congo Airways, a officiellement annoncé la reprise de ses opérations, mettant ainsi fin à une suspension qui a duré plus de deux mois. La nouvelle a été communiquée dans un communiqué rendu public ce mercredi 15 novembre.

Selon la direction générale de la compagnie, cette reprise vise à assurer le déplacement de la population à travers le pays « en toute sécurité et sérénité ». La compagnie exprime sa gratitude envers le gouvernement, les députés et sénateurs, les actionnaires, ainsi que l’ensemble du personnel de Congo Airways pour leurs efforts considérables ayant contribué à cette relance.

Mi-septembre, Congo Airways avait initialement annoncé la suspension temporaire de tous ses vols, citant des préoccupations liées à la sécurité des passagers conformément aux normes de l’IATA, dont elle est membre. La compagnie avait également mentionné une réorganisation de ses opérations, y compris la maintenance de sa flotte composée de trois avions.

La flotte, comprenant un Airbus A320 et deux Q400, a connu des ajustements en raison de contraintes techniques et de travaux de maintenance. La suspension des vols a permis à la compagnie de procéder à ces ajustements et de se conformer aux certifications IOSA.

En réponse à ces défis, le gouvernement congolais, par l’intermédiaire de son ministre des Transports, Marc Ekila, a débloqué une somme de 10 millions de dollars américains pour le leasing de deux avions. Cette initiative visait à soutenir la relance de la seule compagnie aérienne étatique du pays.

Congo Airways prévoit de communiquer prochainement les détails de ses programmes de vols via ses différents services.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Violence persistante à Mai-Ndombe : Un agriculteur victime des miliciens Mobondo à Kwamouth

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au Nord-Kivu : Appel pressant d’Amnesty International à la protection des civils

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda s’allient pour favoriser des chaînes de valeur durables

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux