Violence persistante à Mai-Ndombe...

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au...

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda...

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux

Transformation numérique : Mokilink...

Kinshasa, le 19 février - Mokilink Services, acteur incontournable du secteur des services...
AccueilA la UneBlocage Politique :...

Blocage Politique : refus d’autorisation pour l’avion de campagne de Moise Katumbi

Le parti politique Ensemble pour la République, dirigé par Moise Katumbi, a récemment accusé les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) de saboter la campagne présidentielle en cours. L’accusation spécifique concerne le refus d’autorisation de survol et d’atterrissage d’un avion affrété destiné à soutenir la tournée électorale du candidat.

Depuis le 9 novembre, le parti a entamé des démarches auprès de l’Autorité de l’Aviation Civile (AAC) pour obtenir l’autorisation nécessaire concernant un Embraer 145EP, exploité par la société Absolute Management Services (PTY) LTD. Cet avion devait transporter Moise Katumbi vers plusieurs destinations, notamment Buta, dans le cadre de sa campagne.

Le 15 novembre, l’AAC a répondu à la demande en exigeant des documents supplémentaires de la part de l’équipe de Moise Katumbi. Ces documents ont été fournis le 17 novembre pour répondre aux exigences, cependant, l’autorisation tant attendue demeure introuvable. Le parti politique exprime son étonnement face à ce retard, soulignant que cet avion aurait été un atout significatif dans la stratégie de campagne de Moise Katumbi.

Hervé Diakiese, porte-parole d’Ensemble pour la République, a déclaré : « Nous constatons que des considérations politiques entravent la délivrance de cette autorisation. Nous affirmons que l’Agence Nationale de Renseignements (ANR) est à l’origine de ce blocage ». Cette déclaration met en lumière les inquiétudes du parti quant à un potentiel blocage motivé par des considérations politiques, pointant du doigt l’ANR comme responsable de ce retard.

Alors que l’autorisation d’utilisation de l’avion d’affrètement reste en suspens, cette situation alimente les tensions politiques dans le contexte déjà complexe de la campagne électorale en RDC. Des questions subsistent quant aux motivations réelles derrière ce refus, mettant en évidence les défis auxquels sont confrontés les candidats dans cette période cruciale de la vie politique congolaise.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Violence persistante à Mai-Ndombe : Un agriculteur victime des miliciens Mobondo à Kwamouth

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au Nord-Kivu : Appel pressant d’Amnesty International à la protection des civils

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda s’allient pour favoriser des chaînes de valeur durables

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux