Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneIntensification des affrontements...

Intensification des affrontements à l’Est de la RDC : Bintou Keita appelle à la désescalade

Les tensions atteignent un nouveau sommet cette semaine dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) alors que les Forces armées congolaises (FARDC) sont engagées dans des combats acharnés contre la rébellion du M23 dans le territoire de Masisi. Le contrôle de la localité de Mashaki par le M23 jeudi dernier a ajouté une nouvelle dimension à un conflit déjà complexe.

Bintou Keita, cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), exprime sa préoccupation face à cette escalade et lance un appel pressant à la désescalade. Dans un communiqué, elle déclare : « Je suis préoccupée par l’intensification des combats dans l’est de la RDC. J’appelle toutes les parties au conflit à désamorcer les tensions et le M23 à cesser immédiatement les hostilités. La MONUSCO se tient aux côtés des FARDC et fera tout pour assurer la protection des civils. »

Les affrontements, qui durent depuis plusieurs jours, se déroulent à proximité de la ville de Sake, située à 26 km à l’ouest de Goma. Sake, déjà refuge de centaines de déplacés fuyant les zones de combat, se trouve désormais au cœur de l’attention. L’armée congolaise, déterminée à contenir l’avancée rebelle, se bat pour reprendre le contrôle des collines stratégiques que le M23 a occupées dans la région.

Le lieutenant-colonel Njike Kaiko Guillaume, porte-parole militaire dans la zone opérationnelle Sokola 2, explique la stratégie en cours : « Nous sommes en train de contenir l’ennemi dans les collines surplombant Mushaki, et nous mettons en place toutes les stratégies possibles pour traquer l’ennemi qui s’est infiltré à Mushaki. »

Le cessez-le-feu, en vigueur depuis plusieurs mois, a été violé en novembre dernier, mettant à mal les efforts de paix de Nairobi et de Luanda. Bien que l’accalmie relative observée mercredi dans les groupements de Kamuronza et de Bashali Mokoto offre un bref répit, la situation reste tendue.

Les combats ont impliqué les FARDC, soutenues par les groupes d’autodéfense appelés « Wazalendo », contre la coalition M23/RDF. Des sources militaires rapportent que les tirs aériens des FARDC, utilisant les avions de chasse Soukhoï 25, ont infligé d’énormes pertes à l’ennemi, récupérant armes, munitions et équipements abandonnés par les rebelles.

Manassé Kitemoko Kosi
Journaliste Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.