De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneInsécurité persistante à...

Insécurité persistante à Beni : Les ADF responsables de plus de 300 pertes humaines dans le secteur Ruwenzori en 2023, selon la société civile

La région de Beni continue de faire face à une sérieuse menace sécuritaire, accentuée par les attaques meurtrières perpétrées par les combattants des Allied Democratic Forces (ADF). En particulier, le secteur Ruwenzori a été le théâtre d’une tragédie, avec un bilan déplorable de plus de 300 personnes tuées au cours de l’année 2023, selon les chiffres alarmants rapportés par la société civile congolaise.

Les ADF, responsables de cette vague de violence, ont laissé derrière eux un paysage dévasté, marqué par l’incendie de nombreuses maisons et véhicules. En outre, plusieurs civils restent portés disparus, ajoutant une dimension tragique à une situation déjà préoccupante. Ces attaques ont touché plusieurs agglomérations du secteur Ruwenzori au cours de l’année écoulée, laissant la communauté locale dans un état de vulnérabilité croissante.

Méleki Mulala, coordonnateur de la société civile dans la région de Beni, a reconnu l’ampleur des défis auxquels la population est confrontée. Il a exprimé sa reconnaissance envers les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), actuellement soutenues par les forces ougandaises (UPDF), qui luttent sans relâche contre les ADF. Néanmoins, Mulala a souligné que, sans ces efforts conjoints, le bilan humain aurait pu être encore plus lourd.

Malgré les sombres événements qui ont marqué le dernier trimestre de 2023, une lueur d’espoir semble émerger au début de l’année 2024. Certaines agglomérations du secteur Ruwenzori connaissent une légère accalmie, bien que la menace persiste. Méleki Mulala demeure prudent mais espère une amélioration continue de la situation sécuritaire.

Pour contribuer à la stabilité, il appelle la population à collaborer activement avec les forces de sécurité en signalant tout comportement suspect. Cette démarche collective, selon lui, pourrait jouer un rôle crucial dans la préservation de la paix et de la sécurité dans la région.

Signé par Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.