De la condamnation à...

En République Démocratique du Congo, l'affaire Carine Lokeso, du nom de cette commissaire supérieure adjointe condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de l'activiste Rossy Mukendi, continue de susciter de vives réactions et d'interroger sur le fonctionnement de la justice militaire dans le pays.

RDC : Vague de...

Dans le paysage politique de la République Démocratique du Congo, l'annonce de l'adhésion de Jean-Jacques Mamba, ex-député, au mouvement rebelle Alliance fleuve Congo (AFC), dirigé par Corneille Nanga, a suscité une série de réactions parmi les acteurs politiques et la société civile.

RDC : Vers une...

Dans un élan de solidarité et de coordination sans précédent, l'Institut national de santé publique (INSP), en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et divers partenaires du secteur sanitaire, se mobilise pour mettre au point une stratégie robuste destinée à contrer l'épidémie de Monkeypox qui frappe la République Démocratique du Congo.

Félix Tshisekedi et l’éloge...

Dans une récente prise de parole, le Président Félix Tshisekedi a tenu à mettre en lumière l'efficacité et la rigueur de l'Inspection Générale des Finances (IGF), sous la houlette de Jules Alingete, dans son rôle de gardien vigilant des finances publiques. Lors d'une allocution marquée par la présence de figures importantes, le chef de l'État a utilisé une métaphore frappante pour décrire l'action de l'IGF
AccueilA la UneAnnulation des suffrages...

Annulation des suffrages : Le sénateur Mangyadi contestataire

KASONGO LUNDA, RDC – La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a récemment invalidé les candidatures de 82 postulants aux législatives nationales et provinciales, parmi lesquels se trouve le Sénateur Mangyadi Bifuli Aimé-Patience du regroupement politique « Agissons et bâtissons » (AB) dans le territoire de Kasongo Lunda (Kwango). Les accusations portent sur des actes de fraudes, le vandalisme de matériel électoral, et l’incitation à la violence lors des élections du 20 décembre dernier.

Réponse Ferme du Sénateur

Deux jours après cette annonce, Mangyadi Bifuli Aimé-Patience a vivement rejeté ces allégations lors d’une conférence de presse, dénonçant ce qu’il perçoit comme une violation du « droit de la défense » et accusant la CENI de se comporter en « juge » des résultats électoraux. Il a appelé à une correction de cette décision pour assurer la conformité à la loi.

« La République Démocratique du Congo est un pays qui nous appartient tous, la vérité des urnes est nécessaire. J’ai battu campagne pour le Chef de l’État avec le concours des autres et on a apporté ce qu’on a apporté pour la réélection du Président de la République, nous avons mouillé le maillot pour le faire élire avec nos moyens personnels, » a déclaré Mangyadi Bifuli Aimé-Patience.

Violation Constitutionnelle selon le Sénateur

Mangyadi Bifuli Aimé-Patience a critiqué la CENI, affirmant qu’elle a outrepassé ses compétences en agissant comme une instance judiciaire.

« La CENI qui se met à la place d’un juge des résultats électoraux alors que cela n’est pas sa mission. Je crois que la CENI qui a toujours eu des bons juristes si aujourd’hui ils se sont trompés d’adresse, je crois qu’il n’y a pas mauvaise chose de revenir à la raison pour prendre la décision de me rétablir, » a-t-il souligné.

Il a également déploré que le droit de la défense ait été bafoué par la CENI, arguant qu’aucune preuve ou rapport n’a été présenté concernant les allégations portées contre lui.

« Il n’y a pas eu un seul acte dans un quelconque bureau de vote où on va vous dire on a vu le candidat Mangyadi Bifuli Aimé-Patience dans ce bureau, dans ce centre de vote entrain de faire quoique ce soit ou entrain de poser un acte de fraude, » a-t-il souligné.

Réponse de la CENI

La CENI avait formé une commission d’enquête pour examiner les actes frauduleux pendant les élections du 20 décembre. Vendredi dernier, la rapporteure de la CENI, Patricia Nseya, a dévoilé les conclusions, mentionnant la fraude, la corruption, la détention illégale des DEV, le vandalisme des matériels électoraux, et l’intimidation des agents électoraux comme principaux griefs.

Vers une Résolution Juridique ?

Le sénateur a indiqué que les élections dans sa circonscription se sont déroulées sans tension majeure, attribuant les accusations à une campagne de diabolisation. Il a appelé à un réexamen de sa candidature par les instances judiciaires compétentes, mettant en doute la légitimité de la décision de la CENI.

Par Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De la condamnation à l’appel : décryptage de l’affaire Carine Lokeso et la quête de justice pour Rossy Mukendi

En République Démocratique du Congo, l'affaire Carine Lokeso, du nom de cette commissaire supérieure adjointe condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de l'activiste Rossy Mukendi, continue de susciter de vives réactions et d'interroger sur le fonctionnement de la justice militaire dans le pays.

RDC : Vague de réactions suite à l’adhésion de Jean-Jacques Mamba à l’Alliance fleuve Congo

Dans le paysage politique de la République Démocratique du Congo, l'annonce de l'adhésion de Jean-Jacques Mamba, ex-député, au mouvement rebelle Alliance fleuve Congo (AFC), dirigé par Corneille Nanga, a suscité une série de réactions parmi les acteurs politiques et la société civile.

RDC : Vers une stratégie renforcée contre l’épidémie de Monkeypox

Dans un élan de solidarité et de coordination sans précédent, l'Institut national de santé publique (INSP), en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et divers partenaires du secteur sanitaire, se mobilise pour mettre au point une stratégie robuste destinée à contrer l'épidémie de Monkeypox qui frappe la République Démocratique du Congo.