Le Burundi accuse le...

Dans une récente déclaration officielle, le gouvernement du Burundi a exprimé de graves préoccupations, accusant le Rwanda de jouer un rôle dans les récentes violences qui ont secoué la province de Bubanza. L'incident, survenu dimanche dernier à Buringa, a été marqué par une attaque dévastatrice attribuée au groupe Red Tabara

Redirection controversée des fonds...

Dans une révélation qui suscite un vif débat au sein de l'opinion publique et des cercles politiques congolais, une correspondance émanant de Jean-Pierre Bemba Gombo, Vice-Premier Ministre en charge de la Défense nationale et des Anciens combattants, a été mise au jour, exposant une demande controversée adressée aux responsables de la gestion des péages routiers du pays.

Montée de l’insécurité à...

Dans la tranquillité trompeuse de la nuit, la ville de Goma, située au cœur du Nord-Kivu, a une fois de plus été le cadre d'actes de violence alarmants. La dernière série d'incidents, survenue dans la nuit de dimanche, témoigne d'une escalade inquiétante de l'insécurité urbaine qui frappe cette région depuis l'aube de l'année 2024.

RDC : Stabilité et...

En République démocratique du Congo, l'évolution récente de l'économie nationale soulève des interrogations et espoirs dans un contexte mondial incertain, marqué par des défis géopolitiques et environnementaux persistants. Lors de la dernière réunion du conseil des ministres, la gouverneure de la Banque centrale du Congo, Malangu Kabedi, a partagé des nouvelles significatives sur la situation économique actuelle du pays, reflétant les adaptations et les défis auxquels l'économie congolaise est confrontée.
AccueilA la UneTensions meurtrières à...

Tensions meurtrières à Mangina (Beni) : affrontements entre l’Armée et des miliciens font 9 victimes

La localité de Mangina, située à 30 kilomètres à l’ouest de Beni dans la province du Nord-Kivu, a été le théâtre d’affrontements meurtriers entre l’armée congolaise et le groupe de miliciens Baraka Kopokopo. Selon des informations recueillies par Bisonews.cd auprès d’une source sécuritaire anonyme mais bien informée, les échanges de tirs ont entraîné la mort de neuf personnes, dont trois militaires.

Les hostilités ont débuté tôt le matin de ce lundi 8 janvier. La source sécuritaire explique que « un groupe de jeunes appuyés par les miliciens Maï-Maï Baraka ont attaqué ce matin des militaires qui ont quitté Mangina en direction de la ville de Beni. Pendant le combat, trois militaires ont été tués sur le champ et six miliciens neutralisés. »

La société civile locale, par le biais de Kakule Vunyatsi, président de la société civile de Mangina, confirme la gravité de la situation. « Nous confirmons la mort de six personnes tuées par balles à la suite de ces tirs. La situation est confuse à Mangina, » déclare-t-il.

Les tensions entre les jeunes et les militaires dans la commune de Mangina s’étaient déjà intensifiées ces derniers jours. Cette montée de tension est attribuée à un appel d’un député local qui aurait accusé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) d’être responsables des massacres de onze civils dans le village voisin de Basisale en décembre dernier.

Ces récentes violences soulignent une situation préoccupante dans la région, mettant en lumière les divergences profondes entre les groupes armés et les forces de sécurité. Les accusations portées contre les militaires par des personnalités politiques locales contribuent à alimenter un climat déjà tendu.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Le Burundi accuse le Rwanda de soutenir des actes de violence sur son territoire

Dans une récente déclaration officielle, le gouvernement du Burundi a exprimé de graves préoccupations, accusant le Rwanda de jouer un rôle dans les récentes violences qui ont secoué la province de Bubanza. L'incident, survenu dimanche dernier à Buringa, a été marqué par une attaque dévastatrice attribuée au groupe Red Tabara

Redirection controversée des fonds des péages vers la défense : Jean-Pierre Bemba au cœur d’une polémique

Dans une révélation qui suscite un vif débat au sein de l'opinion publique et des cercles politiques congolais, une correspondance émanant de Jean-Pierre Bemba Gombo, Vice-Premier Ministre en charge de la Défense nationale et des Anciens combattants, a été mise au jour, exposant une demande controversée adressée aux responsables de la gestion des péages routiers du pays.

Montée de l’insécurité à Goma : Une nuit d’horreur pour trois jeunes

Dans la tranquillité trompeuse de la nuit, la ville de Goma, située au cœur du Nord-Kivu, a une fois de plus été le cadre d'actes de violence alarmants. La dernière série d'incidents, survenue dans la nuit de dimanche, témoigne d'une escalade inquiétante de l'insécurité urbaine qui frappe cette région depuis l'aube de l'année 2024.