AccueilA la UneTensions meurtrières à...

Tensions meurtrières à Mangina (Beni) : affrontements entre l’Armée et des miliciens font 9 victimes

La localité de Mangina, située à 30 kilomètres à l’ouest de Beni dans la province du Nord-Kivu, a été le théâtre d’affrontements meurtriers entre l’armée congolaise et le groupe de miliciens Baraka Kopokopo. Selon des informations recueillies par Bisonews.cd auprès d’une source sécuritaire anonyme mais bien informée, les échanges de tirs ont entraîné la mort de neuf personnes, dont trois militaires.

Les hostilités ont débuté tôt le matin de ce lundi 8 janvier. La source sécuritaire explique que « un groupe de jeunes appuyés par les miliciens Maï-Maï Baraka ont attaqué ce matin des militaires qui ont quitté Mangina en direction de la ville de Beni. Pendant le combat, trois militaires ont été tués sur le champ et six miliciens neutralisés. »

La société civile locale, par le biais de Kakule Vunyatsi, président de la société civile de Mangina, confirme la gravité de la situation. « Nous confirmons la mort de six personnes tuées par balles à la suite de ces tirs. La situation est confuse à Mangina, » déclare-t-il.

Les tensions entre les jeunes et les militaires dans la commune de Mangina s’étaient déjà intensifiées ces derniers jours. Cette montée de tension est attribuée à un appel d’un député local qui aurait accusé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) d’être responsables des massacres de onze civils dans le village voisin de Basisale en décembre dernier.

Ces récentes violences soulignent une situation préoccupante dans la région, mettant en lumière les divergences profondes entre les groupes armés et les forces de sécurité. Les accusations portées contre les militaires par des personnalités politiques locales contribuent à alimenter un climat déjà tendu.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...