De la condamnation à...

En République Démocratique du Congo, l'affaire Carine Lokeso, du nom de cette commissaire supérieure adjointe condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de l'activiste Rossy Mukendi, continue de susciter de vives réactions et d'interroger sur le fonctionnement de la justice militaire dans le pays.

RDC : Vague de...

Dans le paysage politique de la République Démocratique du Congo, l'annonce de l'adhésion de Jean-Jacques Mamba, ex-député, au mouvement rebelle Alliance fleuve Congo (AFC), dirigé par Corneille Nanga, a suscité une série de réactions parmi les acteurs politiques et la société civile.

RDC : Vers une...

Dans un élan de solidarité et de coordination sans précédent, l'Institut national de santé publique (INSP), en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et divers partenaires du secteur sanitaire, se mobilise pour mettre au point une stratégie robuste destinée à contrer l'épidémie de Monkeypox qui frappe la République Démocratique du Congo.

Félix Tshisekedi et l’éloge...

Dans une récente prise de parole, le Président Félix Tshisekedi a tenu à mettre en lumière l'efficacité et la rigueur de l'Inspection Générale des Finances (IGF), sous la houlette de Jules Alingete, dans son rôle de gardien vigilant des finances publiques. Lors d'une allocution marquée par la présence de figures importantes, le chef de l'État a utilisé une métaphore frappante pour décrire l'action de l'IGF
AccueilA la UneCEPAS réfute les...

CEPAS réfute les accusations d’Israël Mutombo : appel à la régulation des Organes de Presse

Le Centre d’Etudes Pour l’Action Sociale (CEPAS) a récemment été secoué par des allégations graves émanant d’Israël Mutombo, directeur général de Bosolo Tv et animateur de l’émission « Bosolo Na Politik ». Dans une diffusion du 11 janvier 2024, Mutombo a prétendu qu’une réunion au sein du CEPAS aurait abouti à des plans visant à déstabiliser les institutions de la République démocratique du Congo (RDC) par le biais d’assassinats à Kinshasa.

Le CEPAS, basé à Gombe (Kinshasa), a vigoureusement contesté ces allégations qu’il qualifie de « propos malveillants ». Dans un communiqué de presse publié le vendredi 12 janvier, le directeur du CEPAS, le Père Alain Nzadi-A-Nzadi, a déclaré que les propos d’Israël Mutombo visent à discréditer le centre et à ternir son image.

Le CEPAS souligne que la date mentionnée dans les déclarations de Mutombo, le 04 janvier 2024, était un jour férié où le centre était fermé. Le Père Nzadi-A-Nzadi a exprimé des doutes légitimes sur les motivations de Mutombo et a décidé de s’adresser aux organes de régulation des médias.

L’appel à la Régulation

Face à ces allégations, le CEPAS a fait appel à l’Union nationale de la Presse du Congo (UNPC) et au Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) pour intervenir. En tant que professionnel des médias, le CEPAS estime que les organes de régulation sont mieux placés pour évaluer la véracité des propos tenus par Mutombo et pour prendre des mesures appropriées.

Dans son communiqué, le directeur du CEPAS souligne l’importance de maintenir un discours responsable, surtout dans un contexte post-électoral et sociopolitique sensible. Il met en garde contre des discours susceptibles de provoquer une psychose infondée parmi les citoyens et appelle à l’unité nationale plutôt qu’à l’incitation à la violence et à la haine.

Vers une Résolution Responsable

Le CEPAS insiste sur la nécessité d’une résolution rapide de cette affaire, soulignant que dans l’intérêt de la stabilité nationale, il est crucial de clarifier les faits. Le centre se tourne vers les organes de régulation, confiants dans leur capacité à mener une enquête objective et impartiale.

La Rédaction

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De la condamnation à l’appel : décryptage de l’affaire Carine Lokeso et la quête de justice pour Rossy Mukendi

En République Démocratique du Congo, l'affaire Carine Lokeso, du nom de cette commissaire supérieure adjointe condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de l'activiste Rossy Mukendi, continue de susciter de vives réactions et d'interroger sur le fonctionnement de la justice militaire dans le pays.

RDC : Vague de réactions suite à l’adhésion de Jean-Jacques Mamba à l’Alliance fleuve Congo

Dans le paysage politique de la République Démocratique du Congo, l'annonce de l'adhésion de Jean-Jacques Mamba, ex-député, au mouvement rebelle Alliance fleuve Congo (AFC), dirigé par Corneille Nanga, a suscité une série de réactions parmi les acteurs politiques et la société civile.

RDC : Vers une stratégie renforcée contre l’épidémie de Monkeypox

Dans un élan de solidarité et de coordination sans précédent, l'Institut national de santé publique (INSP), en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et divers partenaires du secteur sanitaire, se mobilise pour mettre au point une stratégie robuste destinée à contrer l'épidémie de Monkeypox qui frappe la République Démocratique du Congo.