Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilA la UneJean-Jacques Mamba rejoint...

Jean-Jacques Mamba rejoint l’Alliance Fleuve Congo

Bruxelles, 26 février – L’ancien député national, Jean-Jacques Mamba, a officiellement annoncé aujourd’hui son adhésion à l’Alliance Fleuve Congo (AFC), un mouvement politico-militaire dirigé par Corneille Nangaa, l’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Cette décision marque un tournant dans le paysage politique congolais et suscite diverses réactions.

Lors d’un point de presse à Bruxelles, M. Mamba a exprimé ses motivations et ses critiques envers le gouvernement actuel. Comparant la gouvernance de Félix Tshisekedi à celle de son prédécesseur Joseph Kabila, M. Mamba a souligné des préoccupations concernant la direction prise par le pays. Il a déclaré : « Il y a eu une passation pacifique du pouvoir, mais malheureusement, la situation sous Tshisekedi est devenue pire qu’avec Kabila. Les attentes du peuple ne sont pas satisfaites, et nous devons œuvrer pour un changement significatif.« 

L’adhésion de M. Mamba à l’AFC semble motivée par une volonté de pacification du pays. Il a déclaré : « Je suis convaincu que rejoindre l’AFC est un pas vers la pacification de notre nation.« 

Interrogé sur les soutiens éventuels de l’AFC, M. Mamba a répondu de manière ouverte, soulignant la nécessité de toute aide constructive. « Si un partenaire, quel qu’il soit, se présente avec des propositions pour pacifier le Congo, améliorer la gestion financière, garantir la liberté d’expression et mettre fin aux violences à l’Est, je suis prêt à l’accueillir favorablement, » a-t-il affirmé.

L’Alliance Fleuve Congo, fondée le 15 décembre dernier à Nairobi, vise à rassembler divers groupes armés de l’Est du pays, des partis politiques ainsi que des personnalités influentes. Sous la direction de Corneille Nangaa, l’objectif déclaré de l’AFC est de mettre fin au pouvoir de Kinshasa, suscitant toutefois des critiques quant à ses méthodes.

Cette nouvelle adhésion et les ambitions de l’AFC soulèvent des questions quant à l’avenir politique de la RDC. Alors que certains voient en cette alliance un potentiel pour résoudre les conflits et améliorer la gouvernance, d’autres expriment des préoccupations quant à la stabilité et à la démocratie du pays.

La Rédaction

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU