Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilA la UneRéunion tripartite RDC-Burundi-Afrique...

Réunion tripartite RDC-Burundi-Afrique du Sud : Félix Tshisekedi insiste sur l’opérationnalisation de la force de la SADC

Addis-Abeba, Éthiopie – 21 février 2024 : Les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis dimanche dernier dans la capitale éthiopienne pour discuter du déploiement des troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans l’est de la RDC. L’objectif principal de cette rencontre était de discuter des mesures à prendre pour contrer toute tentative de guerre de la part des rebelles du M23.

Lors de la 126e réunion du conseil des ministres, Félix Tshisekedi a souligné l’importance de l’opérationnalisation rapide de la force de la SADC pour prévenir toute escalade de violence dans la région. Selon le compte rendu de la réunion lu par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, le président congolais a insisté sur la nécessité de donner à cette force les moyens nécessaires pour neutraliser efficacement les éléments du M23 et l’armée rwandaise, si elles venaient à opter pour la voie de la guerre.

« La sécurisation de l’est de la RDC est une priorité pour notre gouvernement, et nous devons agir rapidement et de manière décisive pour y parvenir », a déclaré le président Tshisekedi lors de la réunion.

En marge de cette rencontre tripartite, Félix Tshisekedi a également tenu des rencontres bilatérales, notamment avec la Sous-Secrétaire d’État aux affaires africaines des États-Unis, Madame Molly Phee. Lors de cette rencontre, le président congolais a plaidé en faveur de sanctions plus sévères contre le Rwanda, en raison de son rôle présumé dans la déstabilisation de l’est de la RDC.

Dans un autre développement, le commandant de la Mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) en République démocratique du Congo (SAMIDRC) a été désigné. Il s’agit du Sud-africain Monwabisi Dyakopu, âgé de 55 ans, qui a déjà servi en tant que Commandant de la Brigade d’intervention de la Force des Nations Unies (FIB). Sa nomination témoigne de la volonté de la communauté internationale de soutenir les efforts du gouvernement congolais pour restaurer la paix et la stabilité dans la région.

La SAMIDRC, déployée depuis le 15 décembre 2023, intervient dans un contexte de recrudescence des conflits et de l’instabilité dans l’est de la RDC, où plusieurs groupes armés opèrent. Cette mission régionale, approuvée lors d’un sommet extraordinaire de la SADC en mai 2023, vise à répondre à la détérioration de la situation sécuritaire dans la région.

Par la Rédaction

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU