Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilA la UneDe l'ombre à...

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d’émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d’une manipulation médiatique susceptible d’aggraver la situation.

Un écho du passé burundais résonne en RDC

Face à l’émoi général provoqué par le point de presse du Ministère Public sur la mort de Chérubin Okende, un citoyen burundais, ayant vécu des moments similaires dans son pays natal, exprime sa préoccupation. Il craint que la RDC ne soit à l’aube d’une période de déstabilisation comparable à celle qu’a connue le Burundi avant les élections générales de 2015. À cette époque, rappelle-t-il, des actes d’assassinats attribués à tort au gouvernement avaient pour but de le discréditer. « Je tiens à mettre en garde mes frères congolais contre les pièges de la manipulation médiatique », affirme-t-il.

La balistique au cœur de l’enquête sur la mort de Chérubin Okende

L’interlocuteur, se présentant comme ayant des connaissances en balistique, apporte un éclairage technique sur les circonstances de la mort de Chérubin Okende. Selon lui, l’analyse préliminaire suggérerait que le tir fatal proviendrait de l’intérieur du véhicule et non de l’extérieur. Il base son hypothèse sur deux critères principaux : la forme et la taille du trou laissé par la balle ainsi que l’angle de tir. Ces éléments, dit-il, peuvent souvent révéler la direction du projectile, et dans ce cas précis, ils sembleraient indiquer une origine interne au véhicule.

Cette assertion, bien qu’elle nécessite une vérification approfondie par des experts en balistique, soulève des questions importantes sur la nature de l’événement et les conclusions hâtives tirées par l’opinion publique. L’analyse des impacts, de la trajectoire de la balle et d’autres indices balistiques est cruciale pour déterminer les circonstances exactes de la mort de Chérubin Okende.

Appel à la prudence et à la réflexion

Cet appel à la prudence, venant d’une voix ayant expérimenté les conséquences dévastatrices de la manipulation et de la désinformation, résonne comme un avertissement pour les Congolais. Il met en lumière l’importance de ne pas succomber aux conclusions hâtives et de chercher à comprendre les faits dans leur complexité avant de réagir. Dans un climat déjà tendu, la propagation de fausses informations pourrait non seulement nuire à la vérité mais également exacerber les divisions au sein de la société congolaise.

La situation actuelle en RDC, marquée par ce tragique événement et les réactions qu’il suscite, appelle à une enquête minutieuse et transparente pour faire émerger la vérité. Elle rappelle également l’importance de la responsabilité des médias dans la couverture des événements, où la vérification des faits doit primer sur la recherche du sensationnel.

Dans cette période d’incertitude, l’exemple du Burundi sert de rappel poignant que la paix et la stabilité d’un pays sont fragiles et doivent être préservées avec vigilance et discernement.

Signé par La Rédaction

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU