AccueilA la UneLa défense confidente,...

La défense confidente, l’accusation persévérante: jours décisifs pour Stanis Bujakera

Dans un contexte judiciaire tendu à Kinshasa, l’affaire du journaliste Stanis Bujakera Tshiamala continue de susciter une attention considérable. Attendu avec impatience, le verdict de son procès devrait être prononcé avant le 20 mars prochain. Face à des accusations qui ont ébranlé l’opinion publique et suscité une vague de soutien en faveur de Bujakera, la défense affiche une confiance mesurée, fortifiée par les arguments et les preuves qu’elle a su présenter devant le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe.

Au cœur de ce procès, la question de la diffusion de « faux bruits » et de « messages erronés » a été minutieusement examinée. L’expertise, dont le rapport a été discuté lors de l’audience, n’a pas établi de lien direct entre les actes reprochés et les moyens numériques appartenant à Bujakera. Me Jean-Marie Kabengela, l’un des avocats de la défense, souligne l’absence de preuves concrètes incriminant son client dans la rédaction d’un rapport sur le décès de Cherubin Okende, alimentant ainsi l’argumentaire en faveur de l’acquittement.

L’audience a été l’occasion pour le ministère public de requérir une peine de 20 ans de prison contre Stanis Bujakera, qui a plaidé non coupable. Cette situation soulève des questions cruciales sur la liberté de presse et l’indépendance judiciaire dans le pays, dans un contexte où les droits des journalistes sont régulièrement mis à l’épreuve.

La résolution de cette affaire est attendue avec une grande anticipation, tant par la communauté journalistique que par les défenseurs des droits humains, espérant une issue qui renforcera la confiance dans le système judiciaire congolais et la protection des libertés fondamentales.

Par l’équipe éditoriale

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...