A Bunagana, une radio communautaire saccagée et ses journalistes menacés par les rebelles du M23

La station de la radio communautaire « La voix de Mikeno », émettant depuis la cité de Bunagana, à environ 100 kilomètres de la ville de Goma, territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, a été vendalisée par les combattants du M23, lundi 13 juin 2022, aux heures du soir.

Selon un communiqué de Journaliste en danger (JED), une organisation de défense et de promotion de la liberté de la presse, après échange avec le responsable de cette radio, tous les matériels de haute et basse fréquence ont été emportés par ces combattants pendant qu’ils occupaient cette cité.

André Byamungu, Directeur de la RACOM, joint par cette organisation à partir de son refuge, a déclaré : « Je deviens muet et ne saurais plus par où commencer si l’accalmie revenait, car ils ont saccagé ma radio, emporté l’émetteur, le mixeur, les microphones. Ils ont également détruit l’acoustique du studio avant de laisser les tables du studio cassées ».

Pour l’instant, seuls les dictaphones portables ont été sauvés par nos collègues et nous, martèle-t-il. Le personnel de la radio communautaire la voix de Mikeno est en refuge en Ouganda et dans les autres agglomérations riveraines de la cité de Bunagana. Ces agents disent également être sous menaces de certains responsables du M23.

A LIRE  Kwilu : le litre du carburant passe de 2.300 à 3.500 FC à Bandundu

Delphin Mupanda (Correspondant au Nord-Kivu)
Actu 7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.