Adresse du Chef de l’Etat à la Nation: RAM, grève des enseignants… Fatshi a zappé le social au profit de la politique

Annoncée en milieu d’après-midi, l’adresse du Président Félix Tshisekedi a été très attendue par la population qui espérait des mesures fortes face aux importants problèmes sociaux qui perturbent la vie des millions de Congolais ces derniers jours.

Elle attendait du Chef de l’Etat des solutions idoines relatives aux questions brûlantes de l’heure notamment et essentiellement le RAM et la grève des enseignants qui paralyse la gratuité de l’enseignement, programme phare de son quinquennat.

Contre toute attente, Félix Tshisekedi a zappé toutes ces questions pourtant vitales, s’intéressant aux affaires politiques et diplomatiques.

Pourtant garant du bon fonctionnement de la nation, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a carrément choisi de garder sa langue dans sa poche au sujet de la grève des enseignants. Quoi que celle-ci constitue un dysfonctionnement aux conséquences peut-être très fâcheuses qu’on ne l’y croit. 

Sur le registre des oubliés, il y a aussi le RAM, ce dossier qui ne cesse de défrayer la chronique au point de provoquer l’ire de quasiment toute la population qui ne jure que par sa suppression. Alors que certains médias ont annoncé la suppression soit totale soit progressive de cette « taxe » controversée par le Président Félix Tshisekedi, ce dernier n’a bronché mot à ce sujet. Silence total de sa part. Un silence qui inquiète et donne l’impression que la population, déjà assez appauvrie, se retrouve comme un orphelin sans défenseur. Personne ou presque pour plaider sa cause… même pas celui qui jure pourtant sur l’intérêt du « peuple d’abord ».

A LIRE  Football : Après 20 saisons au FC Barcelone, Lionel Messi est libre de signer ailleur

opinion-info.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.