Afrique : l’Angola capte 20,4 millions USD grâce à la vente de 7 diamants pesant 767 carats

L’Angola, quatrième producteur africain des diamants derrière la République Démocratique du Congo, l’Afrique du Sud et le Botswana, a procédé à la vente de sept (7) diamants de la mine Lulo mis récemment aux enchères auprès de clients internationaux.

D’après un communiqué publié par l’opérateur de la mine, l’australien Lucapa Diamond précise que le chiffre d’affaires réalisé au cours de cette opération est de l’ordre de 20,4 millions de dollars américains.

L’ensemble de sept diamants vendus pèsent 767 carats dont une pierre rose de 170 carats et trois diamants blancs de type IIA pesant chacun plus de 100 carats.

Le même document renseigne aussi que les autres diamants de type IIA (une catégorie reconnue pour sa pureté) pèsent respectivement 81, 65 et 45 carats. Ce qui représente un prix moyen de 26 536 USD par carat.

Il sied de noter que la mine de diamants Lulo est détenue par une coentreprise contrôlée à 40 % par Lucapa Diamond. La compagnie publique angolaise Endiama et la société Rosas et Petalas sont les deux autres propriétaires.

Zoom-éco.net/ Bisonews

A LIRE  Afrique/Covid-19 : l'UA obtient 270 millions de vaccins pour le continent

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.