Après la visite du couple royal belge, Sama Lukonde signale que l’étape suivante est le retour des réliques du feu Patrice Emery Lumumba

Le Roi Philippe et la Reine Mathilde ont clôturé lundi 13 juin, leur séjour en République Démocratique du Congo.

C’est via l’aéroport international de la Luano, à Lubumbashi, dans la matinée que ce couple royal belge s’est envolé pour le Royaume de Belgique.

Le premier ministre Sama Lukonde qui les accompagné pour l’étape de Lubumbashi et de Bukavu, a souligné que cette visite du couple belge doit être qualifiée d’historique puisqu’elle est inscrite dans le cadre de la coopération, de la culture, des échanges par rapport à la jeunesse et à la femme.

« Je voudrais d’abord revenir sur cette opportunité qui s’est présentée par cette invitation de son Excellence Monsieur le Président de la République à sa Majesté le Roi du Royaume de Belgique de venir ici et cette acceptation de cette visite que l’on qualifiera finalement d’historique parce que ça faisait plusieurs années que nous n’avions pas eu ici le couple royal belge. Visite qui s’est inscrite dans le cadre de la coopération, de la culture mais aussi des échanges par rapport à la jeunesse, à la femme et c’est aussi arrivé dans un moment sécuritaire particulier avec toutes ces exactions que nous avons à l’Est sur le M23 soutenu par le Rwanda. Et donc c’était pour nous une bonne occasion non seulement de raffermir ces questions d’amitié entre la Belgique et la République Démocratique du Congo indépendamment de tout le passé que nous avons avec certaines pages qui sont douloureuses et aujourd’hui c’est conclu cette mission », a-t-il dit.

A LIRE  Kinshasa : la résidence du Cardinal Ambongo visée par des « assaillants »

Le chef du gouvernement en a profité pour rappeler que les étapes suivantes de cette visite sont le rapatriement des réliques du premier Premier Ministre de la RDC, le feu Patrice Emery Lumumba, mais également du patrimoine congolais.

« (…) Le Roi vient de nous laisser. Et donc très belle opportunité que nous avons eue et surtout lorsque nous avons été à Bukavu hier, quand on a parlé de la sécurité, de la femme surtout qui est la victime dans ces moments d’exactions et ce besoin de réaffirmer la protection de notre intégrité territoriale. Pour moi, j’estime surtout sur les autres volets qui restent le retour non seulement des réliques mais aussi du patrimoine congolais. Nous devons continuer les échanges tel que cela avait été lancé « , a déclaré Sama Lukonde.

Kevin Muteba
Objectif Infos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.