Après son retour à Kinshasa, « Vital Kamerhe ne rentrera pas en prison » (Me Willy Wenga)

Vital Kamerhe sera un homme libre de tout mouvement après son retour à Kinshasa ce lundi 18 avril 2022. C’est ce qu’a dit très brièvement à Actu7 CD Me Willy Wenga, avocat au barreau de Kinshasa/Gombe.

Selon ce professionnel de droit, c’est l’arrêt rendu en pourvoir en Cassation sur le dossier 100 jours, annulant le verdict de la Cour d’Appel, qui permet à Kamerhe à se retrouver en dehors des barreaux.

À l’annonce de cette décision de la Cour de Cassation, l’UNC de Vital Kamerhe affirmait déjà que « la justice a dit le Droit ». Plusieurs manifestations des adeptes de Vital Kamerhe qui ont suivi ce verdict, laissaient croire sa libération totale, alors que le dossier est plutôt renvoyé devant la Cour d’Appel pour être « rejugé ».

Pour rappel, la Cour d’Appel avait réduit à treize (13) ans, en second degré, la peine de servitude pénale infligée à l’ancien président de l’Assemblée nationale qui devait vivre derrière les barreaux, à en croire la sentence du premier degré, pendant vingt (20) ans. Les avocats de Kamerhe, contestant cette décision d’appel, s’étaient pourvus en cassation.

A LIRE  Dubaï expo 2020 : le Président Félix Tshisekedi attendu ce lundi.

Patrick Nguwo
Actu 7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.