Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

samedi, octobre 16, 2021
57,269
Personnes infectées
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
5,250
Personnes en soins
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
1,089
Personnes mortes
Updated on October 14, 2021 6:51 pm

Assemblée nationale : “coûte que coûte, nous allons voter aujourd’hui, ici ou ailleurs” (Didier Manara)

Après s’être vu refusé l’accès dans les locaux de l’hémicycle du palais du peuple, les députés congolais en colère contre la décision du procureur général près du conseil d’État et promettent par ailleurs qu’ils voteront coûte que coûte le nouveau membre du bureau en remplacement de Jean-Marc Kabund aujourd’hui.
L’honorable député Didier Manara estime que la situation que traverse l’Assemblée nationale est inacceptable. À l’en croire, cette situation est occasionnée par l’Union pour la démocratie et le progrès social-UDPS.
<< Coûte que coûte, nous allons voter aujourd’hui ! Au palais du peuple ou ailleurs. Notre règlement intérieur et même la constitution du pays dit que lorsque l’accès au palais du peuple nous aient interdite, nous pouvons, nous députés déplacer la plénière. Nous sommes très fâchés, le pays ne doit pas continuer comme ça >>, a dit le député Didier Manara, alors président du groupe parlementaire PPRD et alliés.
Et de renchérir : << La camarade qui a été désignée comme candidate au poste du premier vice président de l’Assemblée nationale est de l’UDPS. Nous comme FCC nous n’avons pas fait obstruction à la candidature de madame Patricia Nseya. Nous constatons que les troubles qui sont à l’UDPS commence à toucher l’Assemblée nationale, et ça c’est inadmissible >>.

A LIRE  " Il n’y a aucune ombre dans les relations entre l’ECC et le Gouvernement central" (Dr Bokundoa)

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.