Assemblée nationale: le député Josué Mufula adresse une question écrite au ministre de la défense relative à l’invitation de l’armée Ougandaise en RDC

Le député Josué Mufula a déposé, ce lundi 29 novembre, une question écrite à l’intention de Gilbert Kabanda, ministre de la défense nationale.

Elle se rapporte à l’invitation de l’armée Ougandaise a des fins d’imposer la paix et l’autorité de l’État à l’Est de la République démocratique du Congo en proie à l’insécurité par les groupes armés locaux et étrangers. Il dit vouloir être édifié sur le fond d’un tel accord  de coopération militaire. 

 » Monsieur le ministre[de la défense nationale], suite à plusieurs expériences négatives de telles opérations conjointes dans le passé, quelles sont les garanties qui peuvent nous rassurer quant à l’efficacité sans bavures aucune de ces troupes ougandaises invitées en RDC? Quel est le délai de ces opérations? Qu’en est-il des litiges qui ne sont toujours pas réglés avec l’Ouganda? », peut-on lire dans la correspondance du député Josué Mufula.

Le général Léon-Richard Kasonga, porte-parole des FARDC était en conférence de presse ce lundi aux côtés de Pierrot Mwana Mputu, porte-parole de la Police Nationale Congolaise et Patrick Muyaya, ministre de la communication et des médias. Ils ont essentiellement répondu à la question d’opérations conjointes entre FARDC et UPDF (Ouganda). 

A LIRE  Élection de gouverneur au Kongo Central : accusé de vouloir dribbler Fatshi, Mvuemba s’explique

« Il n’y a pas des troupes ougandaises en RDC…des contacts réguliers et étroits entre les forces armées et les services de renseignement de la RDC et de l’Ouganda existent. S’il faut monter d’un cran par rapport à la nature de la menace nous le ferons », a dit le ministre de la communication et des médias.

Berith Yakitenge Actualité.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.