mercredi, décembre 6, 2023

Creating liberating content

Démystification : Pas de...

Le programme Sango ya bomoko s'emploie à éclaircir les situations entourant les informations...

Affichage des listes électorales...

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a officialisé, conformément aux dispositions de la...

Adolphe Muzito propose une...

Le 4 décembre, lors d'une séance d'université populaire dans la province du Kasaï,...

Nouvelle direction à la...

Le paysage du football congolais a récemment connu un remaniement notable avec la...
AccueilA la UneAttaque contre la...

Attaque contre la résidence du cardinal Ambongo : L’UDPS n’est ni de près, ni de loin impliquée dans ces événements malheureux (Kabuya)

À travers un communiqué parvenu à la Rédaction de 7SUR7.CD ce mercredi 04 août 2021, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) dément son implication dans l’attaque du Centre Lindonge, siège de l’archevêque métropolitain de Kinshasa, survenue le week-end dernier.

« L’UDPS n’est ni de près, ni de loin impliquée dans ces événements malheureux qui ont été d’ailleurs condamnés par son secrétaire général », rapporte ce communiqué signé par Augustin Kabuya.

Quant à la profanation des paroisses catholiques à Mbuji-mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, le parti présidentiel affirme qu’elles n’ont aucun lien avec le processus de désignation du futur président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ni le tribalisme.

- Advertisement -

« S’agissant de la profanation des églises catholiques dans le diocèse de Mbuji-mayi, ces attaques que nous condamnons avec véhémence, ont commencé depuis le mois d’avril dernier, selon le communiqué de l’évêque dudit diocèse, et n’ont aucun lien avec le choix du futur président de la CENI ou avec un quelconque acte ayant trait au tribalisme comme le font croire certains politiciens », soutient la même source.

Par ailleurs, l’UDPS rappelle qu’en tant que parti politique, elle s’inspire toujours de l’idéologie de ses pères fondateurs qui prône la lutte non armée et non violente.

- Advertisement -

En outre, l’UDPS met en garde toutes « les personnes mal intentionnées en mal de positionnement qui utiliseraient ces événements malheureux à des fins politiciennes, dans le seul but de briser la cohésion nationale et troubler l’ordre public en opposant les congolais entre eux ». À l’en croire, des sanctions exemplaires devront également être prises contre ce genre d’individus.

L’UDPS invite, de ce fait, tous les combattants ainsi que toute la population congolaise à la vigilance, au calme, à ne pas céder ni aux intimidations ni aux provocations, et se tenir prêts à barrer la route aux ennemis de la paix et de l’État de droit dans le pays.

- Advertisement -

Prince Mayiro 7sur7.cd

- Advertisement -

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

Continuer la lecture

Démystification : Pas de désistement de Moïse Katumbi en faveur de Denis Mukwege, Sango ya bomoko démêle le faux du vrai

Le programme Sango ya bomoko s'emploie à éclaircir les situations entourant les informations trompeuses et les discours de haine en cette période électorale. Une alerte récente mentionne que "Moïse Katumbi se désiste en faveur de Denis Mukwege", mais selon...

Affichage des listes électorales : une étape clé vers la transparence du processus électoral en république démocratique du congo

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a officialisé, conformément aux dispositions de la loi électorale en vigueur, l'affichage des listes électorales définitives dans ses antennes à travers le pays, marquant ainsi une étape cruciale à quinze jours du scrutin...

Adolphe Muzito propose une augmentation salariale dès sa première année présidentielle

Le 4 décembre, lors d'une séance d'université populaire dans la province du Kasaï, plus précisément à Tshikapa, Adolphe Muzito, ancien Premier Ministre et actuel candidat à la présidence, a détaillé ses propositions de campagne. L'accent a été mis sur...