Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, décembre 5, 2021
58,319
Personnes infectées
Updated on December 5, 2021 4:22 am
6,282
Personnes en soins
Updated on December 5, 2021 4:22 am
50,930
Personnes guéries
Updated on December 5, 2021 4:22 am
1,107
Personnes mortes
Updated on December 5, 2021 4:22 am

”Aux concurrents en mal de positionnement, le MLC est une machine dont le rayonnement dépasse largement les frontières de l’Equateur”, Dieudonné Mwamolanda, vice-président du parti

Le vice-président fédéral du Mouvement de libération du Congo (MLC) a aussitôt réagi aux propos de différents mouvements impliquant Jean-Pierre Bemba dans la déstabilisation de la province, qu’il qualifie ”d’outrageants et de surcroit mensongers à l’égard de leur président national”.

Dans la déclaration de la direction politique faite le 4 octobre, signée par le vice-président fédéral, Dieudonné Mwamolanda, le parti de Jean-Pierre Bemba indique qu’en mal de positionnement, les concurrents politiques de l’Équateur à travers cette campagne vise à ”ternir son image prestigieuse auprès de la population, et l’auteur principal et commanditaire de ce plan machiavélique bien identifié et en mal de célébrité est désespérément […] est à la reconquête du pouvoir politique perdu à la suite de la mauvaise gouvernance qui l’avait caractérisé lorsqu’il a été aux affaires”.

Pour le directoire, il est seulement question de vilipender JP Bemba en ”optant pour une démarche politique biaisée. Néanmoins, ils doivent savoir que le MLC est une machine politique dont le rayonnement dépasse largement les frontières de l’Equateur et ce, contrairement à certains partis politiques évoluant uniquement à Mbandaka”.

A LIRE  Kinshasa : Le service Tinda lance le premier salon E-commerce et Fintech!

La réaction du MLC fait suite à la sortie médiatique de l’Union sacrée de la nation coordination de l’Equateur, la société civile, la notabilité de Mbandaka et les mouvements qui accusent le président du MLC d’être l’une des personnalités politiques à la base de la crise institutionnelle dans la province l’Equateur.

Le MLC fédération de l’Equateur saluent l’attention et l’initiative du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, de définitivement régler la question liée à la situation politique difficile que traversent les institutions politiques de la province.

Prince Wello congo-press

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.