Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mardi, octobre 19, 2021
57,269
Personnes infectées
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
5,250
Personnes en soins
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
1,089
Personnes mortes
Updated on October 14, 2021 6:51 pm

Aux côtés de son homologue du Congo/Brazzaville, le Président Félix Tshisekedi clôture l’année académique 2020-2021 au CHESD

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Commandant suprême des Forces armées de la RDC (FARDC), a clôturé mardi, à Kinshasa, l’année académique 2020-2021 de la formation de la 6ème session ordinaire et de la 4ème promotion de la session spéciale du Collège de hautes études de  stratégie et de défense (CHESD), ainsi que de la 4ème promotion de l’Ecole supérieure d’administration militaire (ESAM).

«Je déclare clos la session académique 2020-2021 et ouverte l’année académique 2021-2022 au CHESD et ESAM», a déclaré le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, qui a présidé la cérémonie au côté de son homologue du Congo/Brazzaville, Denis Sassou Nguesso.

Pour la première fois depuis sa création en 2015, cette institution de formation des FARDC a reçu la visite des Présidents Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et Dénis Sassou Nguesso venus présider la cérémonie de clôture de l’année académique 2020-2021 et l’ouverture de l’année 2021-2022.

Près de 200 auditeurs et stagiaires de la 6ème  session ordinaire, de la session spéciale du CHESD et de la 4ème promotion de l’Ecole Supérieur d’Administration Militaire (ESAM) ont reçu leurs diplômes des mains des deux Chefs d’État.

Auparavant, le Commandant de CHESD, le général  Augustin  Mubiayi avait tracé un bref historique de cette institution qui est le plus haut établissement militaire dans le domaine de sécurité et de défense en RDC.

La 6ème promotion ordinaire de la CHESD, avait-il dit, est dénommée  la  promotion Denis Sassou Nguesso, tandis que la 4ème session spéciale porte le nom du président du Sénat, Bahati Likwebo  et la 4ème promotion de ESAM dénommée Général Franck Mualunda Tumba, chef de la maison militaire du Chef de l’Etat.

Selon le commandant du CHESD, cette formation prépare les officiers à des hautes responsabilités, à comprendre l’environnement complexe dans lequel s’inscrit l’action de combat et s’apprêter à la bataille pour l’emporter sur le terrain.

Quant aux auditeurs de la session spéciale réservée aux officiers militaires et hauts fonctionnaires civils, ils ont suivi une formation qui leur a permis de développer des aptitudes nécessaires pour comprendre les enjeux et les défis auxquels sont confrontés la sous-région d’Afrique Centrale, l’Afrique et le monde.

A LIRE  Covid-19/Kinshasa: "le port des masques dépend, pour le moment, des communes" ( Porte parole du gouvernement provincial)
A LIRE  Mini-sommet de Goma: suite à un problème technique de l'avion, l'entourage de Félix Tshisekedi fait un demi-tour

«Les auditeurs sont préparés à analyser les faits et événements et à en saisir la portée stratégique, en vue de profiler l’action de sécurité et de défense avec professionnalisme et excellence», a expliqué le Général Mamba dans son discours de circonstance.

Parrainés par le Chef de la maison militaire, les 16 administrateurs militaires de la 4ème  promotion de l’ESAM, eux, sont préparés à assumer des fonctions d’état-major au sein de l’armée et de la police.

 Les lauréats invités à l’excellence

Le Président de la République du Congo et Président en exercice de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Denis Sassou Nguesso a, dans son mot de circonstance, invité les lauréats de ce Collège à la responsabilité, à l’efficacité et à l’excellence.

« Nous ne pouvons que compter sur vous. Vous venez d’être formé à un niveau élevé. Les enjeux et défis à relever sont importants en Afrique et particulièrement en Afrique centrale », a-t-il dit.

Tout en exprimant ses remerciements pour l’honneur qui lui a été fait ainsi qu’à son pays de parrainer cette promotion, le Chef de l’Etat  Sassou Nguesso a fait part de sa satisfaction de voir le CHESD devenir une école d’excellence au sein de l’espace CEEAC.

«L’architecture de paix, de sécurité et de défense de l’Union Africaine prévoit que les communautés économiques régionales soient les lieux de base où s’élaborent toutes les stratégies de paix et de sécurité et de défense du continent», a rappelé le Président de la République du Congo et Président en exercice de la CEEAC, avant de qualifier le CHESD d’un cadre par excellence au sein de la CEEAC où sont formés les cadres qui doivent mettre en œuvre la politique de l’Union Africaine.

Les lauréats appelés à devenir des moteurs de recherche des solutions dans le domaine sécuritaire

Le chef d’état-major général de la RDC, le lieutenant général Célestin Mbala Munsense, a appelé les lauréats à devenir des moteurs de recherche des solutions dans le domaine sécuritaire

«Les lauréats doivent être des véritables moteurs de recherche des solutions dans le domaine sécuritaire. La planification et l’anticipation doivent vous caractériser», a dit le Chef d’état-major général des FARDC.

A LIRE  RDC: la peine de Jacky Ndala réduite en appel à 22 mois de prison

Il a salué l’attitude  du  Président de la République du Congo et Président en exercice de la CEEAC, Dénis Sassou Nguesso, qui  autorise d’inscrire chaque année des auditeurs du Congo/Brazzaville au CHESD.

A LIRE  Urgent : le directeur administratif à la maison civile du chef de l'État aux arrêts !

«Une attitude qui confirme et ce de manière concrète le caractère panafricain du CHESD comme centre d’excellence de la CEEAC», a-t-il souligné, avant de le remercier également d’avoir accepté de parrainer la 6ème session ordinaire du CHESD.

Le lieutenant général Célestin Mbala Munsense a, en outre salué la présence des membres de la CEEAC à cette cérémonie et réitéré, au nom des FARDC les sentiments de gratitude à leur égard, pour leur implication dans l’accomplissement de la mission de ce collège de hautes études et de défense,  tout en leur souhaitant  bon séjour à Kinshasa.

Crée en janvier 2016 dans le contexte de la réforme des Forces Armées de la RDC, le CHESD a une vocation sous-régionale.

Elle organise chaque année deux sessions de formation. La session ordinaire est réservée aux officiers généraux et colonels tandis que la session spéciale est ouverte aux hauts cadres civils.

A ce titre, il est le plus haut établissement de formation des officiers des FARDC.

Depuis la troisième promotion, le CHESD forme aussi des officiers venus d’autres pays de la CEEAC, son principal partenaire.

Le lieutenant général Célestin Mbala Munsense a aussi remercié le président du Sénat Modeste Bahati et le chef de maison  militaire du Chef de l’Etat pour avoir accepté de parrainer respectivement la 4ème session spéciale du CHESD et la 4ème session d’ESAM.

Il n’a pas manqué de saluer la fidélité de la société THERMIS qui a accompli avec dévouement ses obligations dans le cadre du contrat qui le lie aux FARDC.

«Le CHESD n’aurait pas vu le jour sans l’apport considérable de notre partenaire traditionnel la société française THERMIS dont je salue la présence de son directeur et toute son équipe qui accompagne au quotidien notre Collège dans la formation de nos auditeurs», a-t-il dit, ajoutant :  «c’est une occasion de plus pour leur adresser nos remerciements pour le travail accompli durant cette année académique 2020-2021, malgré les conditions particulièrement difficiles dues à la pandémie de COVID-19.

Il a également exprimé les sentiments de gratitude à l’ensemble des cadres de CHESD et du ESAM pour leur travail abattu durant la session  2020-2021 et les a encouragé à garder le même élan patriotique pour l’année académique 2021-2022 qui ouvre ses portes au même moment que se clôture la session 2020-2021.

A LIRE  Procès 100 jours : Place à présent à la plaidoirie du prévenu Muhima
A LIRE  Covid-19/RDC: 60 nouveaux cas confirmés, dont 56 à Kinshasa, 3 au Kongo Central et 1 au Lualaba (Bulletin)

Appel aux lauréats à garder le profil de leader engagé

Le chef d’état-major général de la RDC, le lieutenant général Célestin Mbala Munsense, a appelé les lauréats d’être des leaders  capables de gérer le monde où l’incertitude  fait  la loi et ce, en vue de construire une sous-région à même de faire face aux multiples menaces.

«Vous devez donc garder le profil d’un leader engagé dans la maîtrise et la transformation quotidienne de votre environnement professionnel pour l’émergence de la sécurité  et de la paix dont le Congo et la sous-région ont ardemment besoin», a-t-il souligné.

Il les a aussi exhortés à valoriser de façon consciente leur  capacité d’adaptation aux aléas de l’environnement par leurs initiatives à développer les compétences personnelles  d’innovation,  de créativité ainsi que de compétitivité.

Selon lui, les forces armées ont besoin de leaders capables de se remettre en cause pour pouvoir maitriser et diriger davantage  les changements, afin de maintenir le cap devant les aléas très complexes de leur environnement professionnel.

Depuis son existence à ce jour, a-t-il relevé, le CHESD a produit 575 diplômés de stratégie et de défense dont 233 diplômés dans le cadre de la session ordinaire et 342 diplômés de la session spéciale et dans l’ensemble 16 officiers des armées amies.

En ce qui concerne l’ESAM, il est à sa 4ème promotion et compte en son actif 87 diplômés supérieurs de l’administration militaire dont 7 officiers issus des armées amies de l’Afrique centrale. 

ACP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.