Barrage mondial Qatar / Maroc – RDC : Cuper promet de changer certaines choses par rapport au match aller

Lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, tenue le lundi 28 mars dans la soirée, le sélectionneur de la RDC, Hector Raùl Cuper, est resté optimiste quant à la qualification des léopards. Le technicien argentin se dit conscient de différentes choses qu’il doit  » changer par rapport au match aller « .

Il n’a pas voulu, cependant, dévoiler à la presse le changement qu’il pourrait apporter sur ce match retour. « Je ne peux pas dévoiler nos plans pour le match et nous ne comptons pas changer beaucoup de choses par rapport au match aller (1-1) », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre :  » à Kinshasa, nous avons joué une première mi-temps de 90 minutes et maintenant nous allons jouer la seconde période sur le terrain de l’adversaire. Nous n’allons pas faire beaucoup de changements parce que l’équipe a assez bien joué au match aller. J’ai toujours dit que toute modification que nous pourrions apporter, petite soit-elle, nous devrons tester demain sur le terrain au-delà du travail fait. Parce que tout peut changer au cours d’un match ».

A LIRE  Présidentielle Zambie: l'opposant Hichilema largement en tête

Hector Raùl Cuper estime, par ailleurs, que malgré la pression du public, la concentration de ses poulains le pousse à croire à une victoire. « C’est vrai que la présence d’un grand public peut aider l’équipe locale, mais la concentration que nous avons en ce moment, nous pousse à croire à la victoire », a-t-il déclaré.

« Nous savons que nous sommes obligés de donner le maximum pour saisir cette opportunité dans le respect des règles, parce que ce n’est pas facile d’arriver à ce niveau et nous sommes motivés à tout faire pour atteindre notre objectif afin de donner de la joie au peuple congolais qui a presque passé 50 ans sans voir son équipe aller au mondial. Et tout va se décider demain au bout des 90 minutes », a-t-il ajouté.

La concentration, le maître mot

Prenant la parole au cours de cette même conférence de presse, Cedric Bakambu a, comme Héctor Cúper, insisté sur la concentration pour atteindre l’objectif. « Le coach a bien résumé la situation. Demain c’est simple, le calcul est simple… Il y a un ticket, il y a deux équipes, une équipe remportera le ticket », a-t-il expliqué.

A LIRE  RDC - Sabotage de l'État de siège : plus de 20 millions USD détournés par des officiers supérieurs

« Je ne pense pas que ça sera un match facile, que ça soit pour les congolais ou pour les marocains. On doit s’attendre à une grosse bataille, c’est pour ce genre de match qu’on aime le football. Moi je suis confiant, on s’est préparé pour ça. La concentration, c’est le maître mot », a soutenu l’attaquant de l’Olympique de Marseille.

Djodjo Vondi
congo-press.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.