Budget 2022, « les objectifs seront atteints malgré la crise mondiale » (Aimé Boji)

« Jusqu’à présent, les recettes se comportent normalement. Il n’y pas lieu de s’inquiéter », rassure le ministre d’État en charge du Budget, Aimé Boji Sangara, invité de l’Édition Special sur Top congo fm, en marge des Assemblées de printemps du FMI et Banque mondiale.


« Il faut se baser sur le comportement des recettes au premier trimestre, les tendances demeurent stables, elles sont même haussières », explique-t-il.

« Si les mesures que nous mettons en place marchent effectivement, il n’y pas lieu d’avoir peur d’atteindre les objectifs que nous nous sommes assignés. Nous avons la conviction qu’il est possible d’atteindre les objectifs fixés à la fin de l’exercice, c’est-à-dire 11 milliards de dollars ».


Des mesures pour faire face à la crise

« Le monde traverse une période de crise qui découle de la guerre en Ukraine et qui affecte toutes les économies du monde. Il faut développer des mécanismes, adopter des mesures pour y faire face et limiter les dégâts que provoquent ces crises », estime Aimé Boji.

A LIRE  La mise en place du SMIG indexé va t-il résoudre le problème des grèves ? (Analyse)

« Nous avons le programme national de manioc qui a débuté et qui a été financé. Le premier décaissement est de 6 milliards de FC avec l’objectif d’intégrer le manioc dans la fabrication du pain. Cela aura comme conséquence la réduction de la facture d’importation du blé ».

Pour lui, « il y a aussi un programme de développement de la pisciculture. Nous sommes en train de le financer à à peu près 3 millions de dollars pour mettre en état 9 les 17 centres de production d’alevins ».
Actu 7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.