Butembo : activités paralysées à la suite des manifestations contre l’état de siège

Les activités ont été partiellement paralysées ce lundi 14 mars 2022 dans la matinée de la ville de Butembo au Nord-Kivu. Les barricades ont été érigées dans certaines rues et avenues de la ville, renseigne des sources locales.

Au centre-ville de Butembo, les magasins, galeries sont quasiment fermés pendant que quelques boutiques et officines pharmaceutiques ouvrent leurs portes. Les banques travaillent à guichet fermé.

La synergie locale des mouvements citoyens et groupes de pression avait appelé à une série des journées ville morte pour exiger la levée de la mesure portant instauration de l’état de siège dans cette province.

La société civile appelle cependant les organisateurs des journée ville mortes à revoir leur mode de revendication. Son vice- président, Van Germain Katsiwa, soutient qu’en faisant ces campagnes, c’est la population qui en pâtit, car elle ne peut vaquer à ses occupations:

« Nous amenons les gens à ne pas travailler, à dormir sans manger. Alors, je crois que les organisateurs de ces journées devraient revoir leur méthode d’appeler la population à les accompagner. On ne peut pas demander l’accompagnement de la population face à cette barbarie que les organisateurs ont mise en place».

A LIRE  RDC-Beni: 4 morts et 10 maisons incendiées dans une nouvelle attaque près de Mantumbi

Le commissaire supérieur principal, Polo Ngoma, commandant de la police à Butembo, a affirmé que la situation était sous contrôle. Il a appelé la population locale à vaquer librement à ses occupations, car ses éléments sont déployés sur terrain pour prévenir toute tentative de trouble de l’ordre public.

Radio Okapi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.