« Ce passage en force du FCC prouve que le complot était ourdi et va au-delà de ma destitution » ( Jean Marc Kabund)

Après sa destitution au poste du premier Vice Président du bureau de la l’Assemblée Nationale, Jean-Marc Kabund, président ad-intérim de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) dit  » avoir quitté se poste la tête haute ». 
Ce dernier affirme que  sa déchéance n’est pas une surprise et accuse le front commun pour le Congo FCC d’être à l’origine de ce complot contre lui.
« C’est sans surprise pour moi. Ce passage en force du FCC est la preuve que le complot était ourdi et va au-delà de ma destitution. En vrai Tshisekediste, je quitte ce poste la tête haute et sans compromission. Fier d’avoir défendu notre idéal de combat, notre pouvoir et le président », a indiqué Kabund sur son compte Twitter.
Pour rappel, 289 députés nationaux sur les 315 votants ont approuvé la déchéance de Jean-Marc Kabund-a-Kabund de son poste de premier vice-président de l’Assemblée Nationale.

A LIRE  Retrait des avions Kenya Airways de Congo Airways : "Je crains que le prix de billets soit encore majoré par les rares compagnies privées", Jonas Tshiombela

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.