Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, novembre 29, 2021
58,115
Personnes infectées
Updated on November 29, 2021 3:07 am
6,081
Personnes en soins
Updated on November 29, 2021 3:07 am
50,930
Personnes guéries
Updated on November 29, 2021 3:07 am
1,104
Personnes mortes
Updated on November 29, 2021 3:07 am

« Ce que j’ai appris chez le président Pascal BEBERAGGI » (Papy TAMBA)

J’ai connu cet homme en 2017. Un seul entretien avec lui m’a suffit pour apprécier à juste titre le fond de son coeur.
Le Président Pascal BEVERAGGI a une intelligence fine et fluide. C’est un fin stratège auprès de qui j’apprends tous les jours. Il est vrai dans ses relations humaines. Il ne sait pas tricher avec les gens. C’est un homme honnête qui prend la mesure de ses responsabilités vis-à-vis des autres.
Il sait patienter avec les hommes et avec les événements. Il n’a jamais agit par précipitation. En fin stratège, il avance avec méthode. Rien n’est fait de sa part qui ne soit pas le fruit d’une réflexion approfondie.
Le Président Pascal BEVERAGGI a l’habitude d’ironiser avec ses détracteurs. Quand il a un objectif à atteindre, il ne se laisse pas distraire par des attaques en dessous de la ceinture. Il fonce et persiste jusqu’au résultat souhaité. C’est un homme épris par la culture des résultats.
Son humilité est légendaire. Son altruisme et son amour du prochain sont exceptionnels, étant rappelé qu’il nourrit plus de 5 000 personnes au Congo et finance la scolarité de 2 000 enfants. Il faut l’approcher pour le connaître. Mais le point le plus marquant de sa personnalité, pour ma part, c’est sa capacité à résister face aux provocations et sa maîtrise de soi. Je me rappelle même de son attitude, quand il était plusieurs fois diffamé dans les réseaux sociaux. Il avait une seule phrase : « c’est sale et petit à la fois ». Il ne s’est pas trompé, la vérité triomphe toujours.
Mon témoignage est vrai. C’est celui d’un proche collaborateur qui est par la force des choses un témoin privilégié de cette réussite. Ceux qui ont méprisé sa capacité de rétention ont eu tort. Leur laboratoire installé dans une rue de Lubumbashi spécialement pour atteindre son moral mord la poussière.
Le Président Pascal BEVERAGGI est imperturbable
Nonobstant les grands moyens financiers affectés à ce laboratoire pour le faire craquer ou le faire fuir du pays, ceux qui s’appliquent à cet exercice ont besoin d’occuper son espace. Sauf qu’il n’est pas à prendre. Le Président Pascal BEVERAGGI ne se laisse pas intimider. Un véritable corse avec du sang corse. Un dur à cuire, surtout quand il faut défendre ses droits. Il n’abdique pas et ne se rend pas. Il ne vole personne et ne permet aussi à personne de le voler.
Dans ses confidences qu’il arrive à me faire quelques fois, j’ai compris que l’homme a toujours travaillé pour son propre compte. Il n’a jamais travaillé pour le compte de qui que ce soit. Ce qui lui a permis de se forger une mentalité de patron. Ses nombreux travailleurs à travers le monde (plus de 5 000 dont 2 000 en RDC) sont aussi ses enfants à ses yeux. Il sait protéger les siens.
Je l’affirme. Je ne lui ai JAMAIS posé un seul problème, sans qu’il ne se montre préoccupé à m’aider à trouver une solution. Le Président Pascal BEVERAGGI est bon, un chic type, croyez-le
Pendant plusieurs années, le camp de Moïse KATUMBI a cherché à le salir, pour des raisons qui sont clairement connues aujourd’hui. Ils ont créé un litige imaginaire contre lui en créant des mensonges éhontés contre sa personne. Ils ont eux-mêmes imaginé un litige, l’ont politisé. Pire, ils ont même réussi à séduire certains juges qui se sont laissés instrumentaliser par eux.
Quand j’ai connu le Président Pascal BEVERAGGI en 2017, c’était dans un cadre en dehors de toute activité politique. Mon frère et ami, maître Orphée TSHIMBADI avec qui nous cheminons ensemble depuis près de 4 ans dans ce dossier, peut témoigner favorablement en ma faveur. À quoi n’avons-nous pas fait face?
Souvent insultés, menacés et attaqués, nous n’avons jamais opposé les mêmes méthodes que celles utilisées par le clan KATUMBI. Ils ont menti sur tout et aucune vérité ne sortait de leurs bouches. Mais malgré cela, leurs fans clubs et autres affidés préféraient se joindre à eux pour nous attaquer de la même manière. Personne ne saurait me brandir des propos désobligeants ou des écrits mal placés sur Moïse KATUMBI. Mais je vous laisse le loisir de faire le monitoring des injures sur le Président Pascal BEVERAGGI. Ce n’est qu’en m’exprimant avec modération et retenue que je pourrais considérer tout ceci de scandale.
Maintenant que la Cour d’appel de Kinshasa / Gombe vient de clore cet épisode qui nous a longtemps fait souffrir et j’appelle l’opinion congolaise et internationale à ne plus se laisser manipuler par ces gens qui sont à plaindre et dont la mesquinerie n’est plus à démontrer.
La tournure que prend les événements liés à la guerre INJUSTE qu’on a cherché à mener contre cet honnête opérateur économique français est la preuve que Dieu sait réellement défendre les opprimés. Eux-mêmes, malgré les moyens déployés, ne s’attendaient pas à ce que le Président Pascal BEVERAGGI soit réhabilité dans ses droits. Alors qui doit maintenant s’expliquer ? Bravo Président Pascal BEVERAGGI. Pour moi, vous êtes devenu toute une école.
« La vérité et l’ordre couchent ensemble, ils font des petits. Les lois, les déterminismes », Nicole HOUDE.
Papy TAMBA,
Le beveraggiste

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.