Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, septembre 26, 2021
56,617
Personnes infectées
Updated on September 26, 2021 3:55 am
24,676
Personnes en soins
Updated on September 26, 2021 3:55 am
30,858
Personnes guéries
Updated on September 26, 2021 3:55 am
1,083
Personnes mortes
Updated on September 26, 2021 3:55 am

CENI : le groupe parlementaire MS-G7 pro-Katumbi tourne le dos à la commission paritaire

Le groupe parlementaire MS-G7 proche de Moïse Katumbi a refusé d’envoyer ses délégués à la Commission paritaire sur la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Une décision prise après celle du Front Commun pour le Congo (FCC).

À en croire le président du groupe parlementaire MS-G7, le député national Jean-Claude Kibala qui a fait l’annonce via une interview à la presse, cette commission est un jeu de manipulation et donc n’a pas été établie selon les normes.

« Nous sommes bien avertis, Ensemble pour la République ne peut plus continuer avec ce jeu de manipulation. Nous n’allons pas envoyer les gens à la commission paritaire majorité-opposition parce que cette commission n’a pas été établie selon les normes. Les membres de la commission ne peuvent pas être désignés par le président de l’Assemblée nationale. Ce sont les groupes parlementaires qui envoient les membres de la commission. Aussi longtemps que nous n’avons pas encore envoyé un candidat, nous en tant que Ensemble pour la République, comment la commission, siégera-t-elle ? », a signalé cet élu national.

Et de renchérir : « Il y a aussi les confessions religieuses qui ne se sont pas mises d’accord pour son candidat. L’opposition n’a pas envoyé ses délégués, nous Ensemble pour la République, on n’a pas envoyé. La commission va faire quoi ? C’est une commission de distraction pour faire passer des choses sur ordre du président Christophe Mboso », a signalé le président du groupe parlementaire MS-G7.

Pour Jean-Claude Kibala, en cas de glissement aux élections prévues en 2023, le speaker de la chambre basse du parlement devra être tenu pour responsable; puisque selon lui, Christophe Mboso serait dans la catégorie des manipulateurs qui bloquent la désignation des membres de la CENI.


Objectif Infos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.