Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, janvier 17, 2022
82,306
Personnes infectées
Updated on January 17, 2022 9:27 pm
30,151
Personnes en soins
Updated on January 17, 2022 9:27 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on January 17, 2022 9:27 pm
1,225
Personnes mortes
Updated on January 17, 2022 9:27 pm

Congo Hold-Up/Détournement de 43 millions USD : « ce qui est dit sur Kabila est faux » (Jules Alingete)

Le patron de l’inspection Générale des Finances (IGF), Jules Alingete n’est pas du tout d’accord avec les conclusions des enquêtes du consortium des médias internationaux menant à la société EGAL, comme principale bénéficiaire de la somme de 43 millions de dollars américains détournés par la BGFIBANK.

En effet, si Jules Alingete reconnaît que sa structure a déjà enquêté sur cette affaire, il affirme néanmoins que l’IGF et ces médias internationaux auteurs de ces enquêtes dénommé « CONGO HOLD-UP » semblent ne pas poursuivre les mêmes objectifs. A l’en croire, les objectifs poursuivis par ces médias étrangers vont à l’encontre des intérêts de la République Démocratique du Congo.

« Ce ne sont pas des faits nouveaux pour l’inspection générale des finances, mais il y a quand-même une différence entre les enquêtes menées par l’inspection générale des finances et celles de ces médias. Nous avons l’impression que nous n’avons pas les mêmes objectifs. Pour l’inspection générale des finances. En menant les enquêtes nous avons les éléments de base qui sont des preuves probantes. Dans cette affaire, nous avions initié des enquêtes sur le détournement de 43 millions de dollars de la banque centrale par la BGFIBANK et nous sommes arrivés à la conclusion qu’elle a bel et bien pris cette argent et elle a reconnu ses responsabilités, mais quand nous allons dans les enquêtes des médias internationaux, nous nous rendons compte qu’ils n’ont pas les mêmes objectifs que nous, parceque nous, nous voulons préserver l’intérêt du Congo mais ce n’est pas le cas avec ces médias », a-t-il déclaré.

A LIRE  Covid-19/RDC: 78 nouveaux cas confirmés, dont 73 à Kinshasa et 5 au Sud-Kivu (bulletin)

Selon Jules Alingete, les affirmations des enquêtes de ce consortium des médias sur ce dossier n’ont aucun fondement puisque se basant simplement sur des « insinuations ».

« Je ne suis pas d’accord quand dans ces enquêtes on veut à tout prix aller au-delà de ce que nous, nous disposons comme preuve. Pour nous, les 43 millions ont quitté le compte de la banque centrale du Congo pour la BGFIBANK mais pour eux les 43 millions ont quitté le compte de la banque centrale du Congo pour la BGFIBANK et en suite la société EGAL et avec des insinuations; hors nous ne pouvons pas travailler avec ces insinuations », a lancé Jules Alingete Key.

Ainsi donc, au regard de ces aspects, le Chef de service de cette structure anti-corruption attachée à la présidence affirme
qu’il est clair comme l’eau de roche que « les conclusions de ces médias sont fausses ».

A LIRE  Sud-Kivu : un mort et 13 blessés dont 7 FARDC dans un accident de circulation à Fizi

« Avec les éléments à la disposition de l’inspection Générale des Finances, c’est faux. Je le dis bien c’est faux. C’est faux parceque nous ne disposons pas des éléments pour ça, les éléments en notre possession établi que la BGFIBANK a pris l’argent de la banque centrale du Congo et a mis dans un compte appelé EGAL mais quand vous regardez ce compte intitulé « Egal», ce compte a été ouvert par la BGFIBANK et est actionné par la BGFI elle-même », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Jules Alingete signe et persiste que Joseph Kabila ou la société EGAL ne sont ni de loin ni de près liés dans ce détournement.

« Donc on a trouvé aucune trace de la manipulation de ce compte par la société EGAL et de loin avec Joseph Kabila, de très loin. Et donc pour nous, nous devons rester avec des éléments de preuve », a-t-il martelé.

Congo HOLD-UP indexe l’Entreprise Générale d’Alimentation ( EGAL), une société d’importation de viandes et de poissons liée au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila comme bénéficiaire de 43 millions de dollars d’argent public.

A LIRE  RDC : le comité de conjoncture économique satisfait de ralentissement de la dépréciation du franc congolais face à la devise étrangère

Carmel NDEO Politico.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.