CONGO-Brazzaville : problématique de l’amélioration de l’électricité, une nouvelle turbine à gaz inaugurée par Sassou Nguesso

Le Président Sassou Nguesso a inauguré hier mardi 19 février une nouvelle turbine à gaz dans sa principale centrale électrique proche de la ville de Pointe Noire .Il sied de signaler que l’inauguration de cette troisième turbine vient un peu plus d’un an des prochaines élections.

« La troisième turbine à gaz de 170 mégawatts fait passer la puissance nominale de la centrale électrique de 314 à 484 mégawatts », a détaillé le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Serge Blaise Zoniaba.
La centrale alimentée par le gaz provenant de l’exploitation de Pointe Noire, est détenue à 80% par l’Etat Congolais et à 20% par la Société Pétrolière Italienne « ENI » qui est le deuxième opérateur pétrolier du pays derrière le français Total.
L’histoire renseigne que jusqu’à la fin des années 1990, le Congo-Brazzaville importait l’essentiel son énergie à partir de la République démocratique du Congo-RDC, pays voisin.
Officiellement, sa puissance installée est estimée à plus de 600 mégawatts. La centrale de Pointe Noire assure donc plus de 70% de la production.
Avec l’inauguration de cette nouvelle turbine, les Congolais espèrent  la fin des coupures de courant intempestives.
A LIRE  CIME: Delphin Elebe convoqué d'urgence à Nkamba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.