Covid-19 : début de la 5e vague ?

Le corps médical signale de nouveaux cas de grippe en RDC, précisément à Kinshasa. De nombreux patients qui viennent se faire soigner présentent des symptômes de grippe. Des signes précurseurs de la 5e vague de Covid-19 ?

Jean-Jacques Mbungani, ministre de la Santé Publique avait annoncé la 5e vague de coronavirus entre mars et avril lors d’un conseil des ministres début janvier 2022. Dans certains centres de santé de la capitale Kinshasa, le corps médical constate un nombre important des patients qui présentent les signes de grippe : « chaque semaine, nous passons en revue toutes les activités au sein du centre hospitalier. On parle des cas que nous traitons le plus, les plus rares et des interventions, comme toujours, c’est le paludisme. Mais cette semaine plusieurs patients présentaient les signes de grippe », signale une infirmière d’un centre hospitalier de Kintambo bien connu.

C’est ce qu’a constaté Joseph, infirmier dans un hôpital catholique à Lingwala. Il pense que « le manque de pluies peut être à la base de cette grippe.  Des gens roulent de plus sur les motos, la poussière et le coup de froid peuvent provoquer la grippe. Des personnes restent très tard dehors avec la levée du couvre-feu », fait-il remarquer.

A LIRE  RDC: le Docteur Jérôme Munyangi reçu par le chef de l'État

Le docteur Arsène à la Clinique Kinoise révèle que cela peut être aussi dû aux bouffées de chaleur enregistrées récemment. « Ce n’est peut-être pas le coronavirus », dit-il alors qu’il a lui aussi remarqué quelques cas de grippe.

La RDC enregistre quotidiennement entre 5 et 15 cas de Covid-19.

MCP
congo-press.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.