Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, septembre 26, 2021
56,617
Personnes infectées
Updated on September 26, 2021 5:56 am
24,676
Personnes en soins
Updated on September 26, 2021 5:56 am
30,858
Personnes guéries
Updated on September 26, 2021 5:56 am
1,083
Personnes mortes
Updated on September 26, 2021 5:56 am

Covid-19 en RDC: Kinshasa respire, Lubumbashi sévit

Les autorités congolaises ont noté une amélioration globale de la situation sur le front de l’épidémie de Covid-19, à Kinshasa notamment, mais pas à Lubumbashi où le non port du masque sera passible à partir de lundi de sept jours de prison, a-t-on appris dimanche de sources officielles.

“Nous avons constaté une baisse sensible des cas de Covid-19 sur l’étendue du territoire, surtout dans la ville province de Kinshasa, avec quelques hausses en province”, au Haut-Katanga, au Lualaba, au Nord-Kivu et au Sud-Kivu, dans le sud et l’est du pays, a indiqué le ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani, après une réunion du “comité multisectoriel de riposte contre la pandémie de Covid-19” présidée vendredi par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Un rapport d’experts attestant de cette baisse a été remis au chef du gouvernement, “qui va échanger avec le chef de l’Etat afin que des mesures idoines soient prises”, a-t-il ajouté, selon un communiqué diffusé par les services du Premier ministre.

Concernant en particulier la capitale administrative Kinshasa, “la 3e vague est en régression constante et nous pouvons dire qu’elle est derrière nous”, a déclaré à la presse le professeur Jean-Jacques Muyembe, chef des experts chargés de la lutte contre la pandémie. “Mais nous devons être vigilants, continuer à porter le masque correctement et nous faire vacciner quand le pays aura reçu les vaccins qu’on attend”, a-t-il ajouté.

En revanche, la capitale économique, Lubumbashi, connaît une “résurgence de la pandémie”, note son maire, Ghislain Robert Lubaba Buluma, dans un arrêté pris samedi et annonçant de nouvelles mesures de prévention.

Parmi elles, “l’accès au centre-ville est désormais conditionné par le port de masque”, rendu obligatoire dans tous lieux accueillant du public. Des “check-points” seront mis en place pour faire respecter cette mesure dès lundi. Tout contrevenant “se verra infliger 7 jours d’emprisonnement et une amende de 15.000 francs congolais”, soit environ 6 euros, stipule l’arrêté.

Avec AFP/Actualité.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.