Covid-19/RDC : Les mesures préventives prises par le gouverneur de Kinshasa souffrent-elles de l’épilepsie ?

Alors que la République Démocratique du Congo compte désormais 98 cas testés positifs au coronavirus, les mesures préventives prises récemment pour stopper la propagation de cette pandemie ne montrent pas encore leurs efficacités sur le terrain. Dans la lutte contre le Coronavirus en République Démocratique du Congo, plusieurs mesures préventives ont été prises notamment par le président de la République Félix Tshisekedi et le gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila, considérée comme l’épicentre de cette pandemie.
Le gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila avait annoncé un confinement total de la capitale congolaise pour éviter que cette pandémie ne se propage dans la masse de la population. Mais cette mesure a été vite avortée, pour des raisons économiques et sécuritaires évoquées par les autorités de Kinshasa. À l’heure actuelle, la situation de cette pandemie en RDC ne fait qu’augmenter. Le pays compte actuellement 98 cas testés positifs par l’Institut national de recherche biomédical piloté par le Dr Jean Jacques Muyembe.

A LIRE  RDC: un jeune âgé de 17 ans tué à Bukavu lors de la dispersion d'une marche de santé par la police

Etat de lieu de mesures préventives annoncées par Gentiny Ngobila à Kinshasa

Après un tour dans quelques marches de la ville de Kinshasa, le constat reste amer. Si quelques étalages sont vides, la propagation de cette pandemie est possible avec le nombre de personnes observé dans les différents marchés publics.
Nous sommes au marché de Selembao où plusieurs personnes sont visibles dans les différents parkings de ce marché. À l’arrivée des grands véhicules en provenance du Kongo-central, les gens se précipitent pour se procurer les produits des premières nécessités.
Marché de Selembao
Une situation qui inquiète d’autant plus qu’elle facilite la propagation du covid-19 à une grande échelle de la population.

Le transport à Kinshasa

Pendant la journée, ces mesures préventives semblent être respecté par les différents conducteurs de taxis et taxis bus de Kinshasa. Une solution déplorable et qui demande l’oeil vigilant des autorités.
Les différentes mesures de Ngobila, gouverneur de Kinshasa, souffrent d’un suivi responsable de la part des agents de l’ordre commis pour faire le suivi desdites mesures. Plusieurs personnes  accusent ces agents d’être dans une connivence avec les conducteurs de véhicules, moyennant quelque chose ( mbote ya likasu) pour autoriser un nombre non indiqué par les autorités.
Si le confinement reste un passage obligé pour éviter la propagation du covid-19 à Kinshasa en particulier et en République Démocratique du Congo en général, un suivi doit également être fait par les autorités pour réprimer les récidivistes.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.