Covid-19/RDC : L’OCC dit n’avoir pas analysé les comprimés de chloroquine offerts par Olive Lembe Kabila

Après un document qui a circulé sur les réseaux sociaux, comprenant la validité de ces comprimés des Chloroquines qui avaient été remis par l’ex première dame de la République Démocratique du Congo, Marie Olivie Lembe Kabila à l’équipe de la riposte contre le covid-19, l’Office congolaise de contrôle-OCC met les choses au claire.
Dans communiqué publié par l’OCC, cet établissement dit n’avoir « ni reçu ni analysé l’échantillon de ce produit ». Cet établissement à caractère scientifique et technique, chargé de l’évaluation de la conformité en tant que tierce partie, porte à la connaissance de toutes les parties intéressées les seuls faits vérifiable.
Selon ce communiqué, le département laboratoire de l’OCC n’a jamais reçu ni  les échantillons de ce produit. Par conséquent, aucun bulletin d’analyse n’a été émis par celui-ci à cet effet.
L’Office congolaise de contrôle rassure par contre la population dans l’exécution de sa mission régalienne, en tant que tierce partie, pour la protection de la santé de la population congolaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.