Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, octobre 25, 2021
57,432
Personnes infectées
Updated on October 25, 2021 10:27 am
5,411
Personnes en soins
Updated on October 25, 2021 10:27 am
50,930
Personnes guéries
Updated on October 25, 2021 10:27 am
1,091
Personnes mortes
Updated on October 25, 2021 10:27 am

Covid-19/RDC : « Il y a beaucoup de crainte que la maladie se transforme en une endémie en RDC en particulier et en Afrique en général »(Dr MUYEMBE)

Le Docteur Jean-Jacques Muyembe Tanfum a fait savoir ses inquiétudes sur la gestion sanitaire de la covid-19 aux membres de l’équipe  du « pont aérien humanitaire » initié par l’Union Européenne pour soutenir la lutte contre la Covid-19. Il craint que la pandémie du Coronavirus devient une endémie en RDC tout comme en Afrique.
Selon le coordonnateur de l’équipe de riposte de la pandémie du Coronavirus en RDC il est   difficile à l’heure actuelle de tout contrôler.
 » Notre épidémie est venue en retard par rapport à l’Europe, donc nous devons encore attendre un ou deux mois pour avoir vraiment une idée de ce qui se passe. C’est long mais je pense aussi en retour que la défervescence sera également lente et je crains que la maladie ne devienne endémique parce que nous ne serons pas en mesure de tout contrôler. Il y a beaucoup de crainte que la maladie se transforme en une  endémie en RDC en particulier et en Afrique en général », a déclaré le Dr Muyembe ce lundi 8 juin lors de son entretien avec cette délégation de l’Union Européenne.
Jean Jacques Muyembe se réjouit de la capacité des tests journaliers mais aussi de la décentralisation des diagnostics.
 » Je crois qu’à l’INRB nous avons atteint les capacités maximales pour ne pas entraîner la baisse dans la qualité d’analyse. Dans un laboratoire si le nombre d’échantillons est très bas la qualité diminue, si le nombre d’échantillons est trop élevé la qualité diminue aussi mais nous voulons avoir une capacité moyenne. C’est pour cela que nous avons procédé à la décentralisation et à diversifier les tests diagnostics que nous allons faire. Nous allons faire la sérologie, la détection des antigènes et la biologie moléculaire », a dit le Docteur Jean-Jacques Muyembe.
Les conditions de prise en charge de la maladie dans les provinces et la pénurie en équipement et médicaments constituent également les motifs de la crainte de l’épidémiologue congolais.
 » Lorsque la maladie va apparaître dans plusieurs provinces, ça va être un très grand problème, il faut maintenant préparer ces provinces à avoir les respirateurs, de l’oxygène, il faut encore les encadrer. Je pense donc l’aide des chercheurs et des épidémiologistes européens est nécessaire. Nous pouvons avoir de pénurie en équipement des protections et en médicament comme nous utilisons maintenant la chloroquine non seulement pour les médicaments plus ou moins spécifiques comme la chloroquine mais également les médicaments pour traiter les comorbidités le diabète, l’hypertension etc. Ces comorbidités ne sont pas prises en charge par nos stratégie mais il faut absolument qu’on incorpore ça dans les stratégies. Je pense si on s’y prend à temps, on forme les provinces dès maintenant sur la prise en charge, nous pouvons garder un taux de mortalité relativement bas par rapport à ce que nous voyons ailleurs », a ajouté le Docteur Muyembe.
Janez Lenarčič, commissaire européen chargé de la gestion des crises, Philippe Goffin, ministre belge des Affaires Etrangères et de la Défense, et Jean-Yves le Drian, ministre français de l’Europe et des affaires étrangères séjournent depuis ce lundi 8 juin à Kinshasa. Cette visite entre dans le cadre d’un « pont aérien humanitaire » initié par l’Union Européenne pour soutenir la lutte contre la Covid-19.
Ils se sont entretenus avec le Docteur Jean-Jacques Muyembe. Ils seront reçus ce même lundi par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.