Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, octobre 17, 2021
57,269
Personnes infectées
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
5,250
Personnes en soins
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
1,089
Personnes mortes
Updated on October 14, 2021 6:51 pm

Covid-19/Sud-Kivu : Denis Mukwege a démissionné de l’équipe de riposte

Le docteur Denis Mukwege a démissionné à la tête de la commission de santé au sein de l’équipe de riposte contre le coronavirus de la province de Sud-Kivu. Cette annonce est faite ce mercredi 10 juin via le site de la fondation Panzi dont il dirige. Le gynécologue évoque plusieurs aspects, notamment des raisons liées à cette décision.
<< Le 30 mars 2020, j’ai été  nommé par le  gouverneur de la province du Sud-Kivu comme vice-président de la commission multisectorielle et président de la commission santé mise en place pour la riposte contre la pandémie du coronavirus dans la province du Sud-Kivu>>, tel est le rappel de ce dernier.
Et d’ajouter : << Après trois mois de travail avec l’appui d’experts locaux nationaux et internationaux, nous avons mis sur pied une stratégie de riposte que nous avons expliqué lors d’une conférence de presse le 11 avril dernier. Des actions, des préventions et de prise en charge des malades, réalisées selon cette stratégie, ont permis de contenir la diffusion du coronavirus dans la province pendant plusieurs semaines >>.
Le prix Nobel de la paix a évoqué notamment les difficultés dont cette stratégie souffre. Entre autres la lenteur de l’Institut national de recherche biomédical-INRB dans l’analyse des échantillons et la publication des résultats.
<< D’une part, nous avons le difficultés d’avoir dans notre province notre propre RTPCR permettant de confirmer rapidement le diagnostic de la covid19. Le délai requis, de plus de deux semaines pour recevoir les résultats de prélèvements envoyés à l’INRB à Kinshasa constitue un handicap majeur pour notre stratégie basée sur “tester identifier, isoler et traiter” >>, a déploré Denis Mukwege.
<< D’autres part, un relâchement des mesures des préventions par notre population, un déni des réalités, impossibilité de faire respecter les mesures barrières, la porosité de nos frontières avec le retour massif de milliers de compatriotes venant de pays voisins sans avoir été mis en quarantaine, ont diminué l’efficace de notre stratégie >>, a-t-il ajouté.
Denis Mukwege dénonce également  des faiblesses organisationnelles et l’incohérence entre différentes équipes de la riposte à la pandémie dans la province.
À ce sujet, il a dit : << Vu le flux des malades affectés par le coronavirus dans les hôpitaux de Bukavu, il semble indubitable que la maladie est présente dans la ville. Nous sommes donc au début d’une courbe exponentielle épidémiologique et nous ne pouvons plus appliquer une stratégie qui serait uniquement préventives >>.
<< J’ai donc décidé de démissionner de mes fonctions de vice-président du comité multisectoriel de la riposte au coronavirus dans notre province et de président de la santé, afin de me consentrer entièrement à mes responsabilités médicales et de soigner cet afflux de malades à l’hôpital de Panzi >>, telle est sa conclusion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.