Crise à l’UDPS : Quand les militants se révoltent contre Kabuya

La crise est loin de baisser au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social m (UDPS). Après la grève décrétée jeudi dernier par les communicateurs du parti au pouvoir suite au manque de financement, c’est au tour des militants, communément appelés « parlementaires débuts » de s’en prendre au secrétaire général, Augustin Kabuya.

Dans une vidéo devenue virale, l’on entend et l’on voit les militants très révoltés demander à Augustin Kabuya de descendre du podium où il devrait prendre parole lors d’une matinée politique.

 
« Descend de là, vas-t’-en d’ici, on a pas besoin de toi, tu n’as rien à nous dire, voleur », ont scandé ces combattants.

Humilié, c’est dans une bousculade et marmaille que le secrétaire général de l’UDPS était obligé de quitter le siège du parti à limete 10 rue sous une escorte sécuritaire de ses adeptes.

D’après certains observateurs, Augustin Kabuya est en perte de popularité, il est débouté par sa base qui l’accuse de népotisme et d’un incompétent.

A LIRE  Politique : le point de presse de Jean-Marc Kabund reporté sine die

 
Après cet incident, à ce jour, le siège de l’UDPS est investi par un dispositif très impressionnant des éléments de la polices déployés pour empêcher tout rassemblement à ce lieu .

Est-ce le printemps Kabund qui continu de secouer ce parti au pouvoir ? La question mérite d’être posée.


24sur24.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.