Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

samedi, octobre 16, 2021
57,269
Personnes infectées
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
5,250
Personnes en soins
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
1,089
Personnes mortes
Updated on October 14, 2021 6:51 pm

Suite aux révélations fracassantes au cours d’un conseil des ministres, Félix Tshisekedi a suspendu la réunion

Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi vient de suspendre le conseil des ministres de ce vendredi 26 juin suite à une révélation choquante faite au cours de cette réunion.
En effet, il a été révélé que le Vice-Premier Ministre, ministre de la justice et garde sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende a commis une infraction de faux et usage de faux en transmettant au nom du gouvernement des faux avis favorables aux trois propositions de lois de Minaku et Sakata à Mabunda et cela sans l’aval du gouvernement.
« Le chef de l’État était très fâché avant de suspendre la réunion. Le conseil des ministres s’est terminé en queue de poisson », a confié une source de la présidence à un média de la place.
Selon une copie parvenue à ce même média, ce « faux » document transmis par le VPM de la Justice se couvrant derrière le Gouvernement, porte sur la proposition de loi organique modifiant et complétant la loi n°13/011 du 13 avril 2013 portant organisation, fonctionnement et compétences des juridictions de l’ordre judiciaire, celle de la loi organique modifiant et complétant la loi n°06/20 du 10 octobre 2006 portant statut des magistrats, telle que modifiée par la loi organique n°15/014 du 1er Août 2015, en suite la proposition de loi modifiant et complétant la loi organique n°08/013 du 05 Août 2008 portant organisation et fonctionnement du conseil de la magistrature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.