Présidence CENI: un nouveau délai de 72 heures accordé aux confessions religieuses pour trouver un consensus

Les chefs des confessions religieuses ont trois jours pour se mettre d’accord sur les noms de leurs délégués à la Commission électorale nationale indépendante( CENI). Ce nouveau moratoire, qui expire le mardi prochain à minuit, annonce le bureau de l’Assemblée nationale dans un communiqué publié ce samedi 14 août, a pour but de permettre aux chefs des confessions religieuses d’accorder leurs violons après plusieurs divergences de vues sur le sujet.

Entre-temps, la commission PAJ de l’Assemblée nationale a envoyé des invitations individuelles aux chefs des confessions religieuses, dans le cadre des travaux de la commission paritaire qui aura lieu ce samedi.

Chargées de désigner le futur président de la CENI, les confessions religieuses n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur une candidature unique, malgré plusieurs jours de discussions.

À la suite de ce manque de consensus, 6 confessions religieuses, à l’exception des catholiques et des protestants, ont déposé à l’Assemblée nationale, le procès verbal de désignation de deux délégués de cette composante à la CENI.

A LIRE  Sud-Kivu : La cité de Songe dans le territoire Uvira, en deuil après le dérive d'un homme armé

Suite à ce manque de consensus, l’opposition, une autre partie prenante au processus électoral, a refusé de déposer à la Chambre basse du parlement, les noms de ses délégués à la CENI.

Djodjo Vondi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.