Désignation d’un juge constitutionnel : Une Commission spéciale mise en place pour statuer sur les candidatures (Parlement)

Les deux chambres du Parlement se sont réunies en Congrès, ce vendredi 27 mai 2022, conformément à l’article 158 de la constitution en vue de désigner un candidat juge pour remplacer le juge Polycarpe Mungulu T’apangane à la Cour constitutionnelle, décédé le 8 avril dernier.

Députés et sénateurs ont répondu à l’appel leur lancé par leurs bureaux respectifs. Pour cette circonstance, 385 sur 500 députés que compte l’Assemblée nationale sont présents, et sur 109, 88 sénateurs ont répondu favorablement à l’appel.

Deux points sont inscrits à l’ordre du jour de cette séance plénière, à savoir : l’adoption de l’ordre du jour et la désignation du juge constitutionnel.

Après adoption de l’ordre du jour, le président du Sénat, Bahati Lukwebo, a demandé à la plénière de mettre en place une Commission spéciale, composée de 18 députés et 18 sénateurs pour statuer sur les candidatures.

Cette Commission dispose de 20 minutes pour se constituer. Le nom du nouveau juge remplaçant sera connu ce même vendredi.

A LIRE  RDC: Gabriel Kyungu se désolidarise de Moïse Katumbi

Ce congrès se tient à la demande du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, en vue de désigner un nouveau juge constitutionnel en remplacement du juge Polycarpe Mungulu.

Elysée Mafu
Actu 30

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.