Élections des gouverneurs : le RDT insiste que la candidature de Mamie Ngalula n’est pas en conflit d’intérêt avec celle de John Kabeya de l’UDPS

Le Rassemblement des démocrates Tshisekediste (RDT) dénonce l’invalidation par la commission électorale nationale indépendante (CENI) de la candidature de Mamie Ngalula au poste du gouverneur de la province de Kasaï Central. 

La candidature de cette dernière a été jugée irrecevable lors de la publication de la liste provisoire le 2 avril pour cause de conflit d’intérêt avec l’UDPS. Le RDT rappelle qu’il était partie prenante aux élections à tous les niveaux en 2018 comme formation politique aux côtés des autres partis politiques notamment l’UDPS, il n’y a jamais eu conflit d’intérêt.

« Suite à la requête introduite le lundi 4 avril à la Cour d’Appel de Kananga demandant le rétablissement de la candidature de Madame Ngalula Kalala Mamie au poste de Gouverneur de Province, le Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes est un Regroupement Politique qui jouit de son indépendance politique, financière ainsi qu’électorale et le droit de concourir à tous les scrutins conformément aux droits garantis aux partis politiques et regroupements politiques. Le RDT fustige avec la toute demière énergie le comportement de la CENI tendant a violé l’article 14 de la Constitution de la République qui stipule: « les pouvoirs publics veillent à l’élimination de toute forme de discrimination à l’égard de la femme et assurent la protection et la promotion de ses droits. Ils prennent, dans tous les domaines, notamment dans les domaines civil, politique économique, social et culturel, toutes les mesures appropriées pour assurer le total épanouissement et la pleine participation de la mon développement de la nation », s’indigne le regroupement de l’ancien ministre délégué à la défense nationale, Sylvain Mutombo

Et d’ajouter : 

« Le RDT se réserve le droit de saisir les instances supérieures afin d’être rétabli dans ce droit et ne laissera jamais une quelconque forme d’injustice pour troubler le processus et discriminer les candidats. Le RDT exige à la Cour d’Appel de Kananga de rendre un arrêt en toute indépendance et de constater la violation de l’article 165 par la CENI et de l’article 15 afin de permettre à la CENI de retenir la candidature de Madame Ngaluka Kalala Mamie sur la liste définitive ».

Les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs sont prévues le 6 Mai prochain dans une dizaine de provinces. Les candidats recalés avaient du 4 au 5 avril pour introduire leurs recours aux Cours d’Appels. La liste définitive sera rendue publique le 21 avril prochain.

A LIRE  Assemblée nationale : plénière jeudi sur la mise en place de la Commission de validation des délégués à la CENI

Ivan Kasongo Actualite.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.