Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, septembre 27, 2021
56,617
Personnes infectées
Updated on September 27, 2021 3:14 pm
24,676
Personnes en soins
Updated on September 27, 2021 3:14 pm
30,858
Personnes guéries
Updated on September 27, 2021 3:14 pm
1,083
Personnes mortes
Updated on September 27, 2021 3:14 pm

EPST : 2483 enseignants fictifs, 42 écoles fictives, 4.473 écoles avec des faux arrêtés ( rapport )

2.483 agents fictifs, 4.473 écoles fonctionnant avec des faux arrêtés, 42 écoles fictives répertoriées, telle est la synthèse du rapport rendu public mardi 24 août par la commission du toilettage du fichier paie des enseignants.

Il s’agit d’un rapport synthèse de la mission de près de 5 mois menée par la commission mise en place par le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique pour nettoyer le fichier paie des enseignants à travers les 26 provinces de la RDC, excepté les zones où sévit l’insécurité.

La commission a connu la participation de 58 équipes ayant focalisé leur travail sur un plan prioritaire réparti en 2 volets . D’abord la fiabilisation du système d’informatique du SECOPE et le nettoyage systématique du fichier paie des enseignants. « 57.174 établissements scolaires ont été visités sur les 57.202 prévus, 42 écoles fictives, 879 établissements scolaires non viables, 4.473 établissements fonctionnent avec des faux arrêtés, 2.483 agents fictifs, et 2.483 agents sans actes réguliers de recrutement », indique le rapport synthèse de cette mission qui a connu également la participation des syndicalistes.

A LIRE  Procès 100 jours : Gilbert Kankonde a noté l'avis favorable de la population sur le verdict rendu par la justice !
A LIRE  Depuis la prison de Makala, Dr Eteni Longondo sollicite sa mise en liberté provisoire

Outre les statistiques, le rapport est revenu également sur le respect des textes légaux. « Non respect des textes légaux qui régissent l’administration publique surtout en ce qui concerne la procédure disciplinaire pour sanctionner l’enseignement, le recrutement des enseignants et la permutation en violation de l’interdiction de tout mouvement du personnel par le secrétaire général ».

Les syndicalistes proposent entre autre au ministre de tutelle de diligenter une mission de contre-vérification dans les provinces à problème non visitées par la mission de contrôle, la construction et la réhabilitation des écoles, de mettre en place une commission ad hoc en vue d’examiner au cas par cas la situation des provinces concernées, d’organiser une paie de proximité pour éviter le déplacement des enseignants vers les banques qui perturbe le calendrier scolaire et cela pour perpétuer la mise en oeuvre de la gratuité.

Le ministre de l’EPST, Tony Mwaba a salué le courage des missionnaires ainsi que la qualité du travail abattu malgré les conditions quelques peu troubles dans certains coins du pays.

A LIRE  PPRD : « Le Royaume-Unis prêt à accompagner la RDC vers la réussite de ses projets »
A LIRE  RDC : François Muamba vient d'être nommé coordonnateur du conseil présidentiel de veille stratégique par Félix Tshisekedi

Les assistants principaux missionnaires suggèrent au ministre de l’EPST l’organisation des missions de suivi une fois le trimestre, la permutation de tous les chefs d’antenne qui sont devenus comme des chefs coutumiers, procéder au remplacement des directeurs provinciaux et chefs d’antenne qui ont fait preuve d’incompétence notoire dans la gestion technique et administrative de leurs entités.

Depuis sa création en 1985, le SECOPE a pour mission de préparer pour le compte du gouvernement, la paie du personnel enseignant et administratif des établissements scolaires et bureaux gestionnaires, a rappelé Godefroid Katoto Mangashi.


OURAGAN FM / Bisonews.cd

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.