EPST : 385 enseignants mis à la retraite et toucheront 2.500$, l’équivalent de 13 mois de leur salaire mensuel au grade transposé

Le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, a procédé ce lundi 2 août 2021, au lancement du processus de mise à la retraite du personnel enseignant des établissements scolaires publics.

Cette cérémonie, qui a connu notamment la participation de la vice-ministre de l’EPST Aminata Namasia, a eu lieu à l’Institut Mokengeli situé à Lemba, une des communes de Kinshasa la capitale de la République démocratique du Congo.

La première phase de ce processus concerne uniquement les enseignants du niveau primaire.

Dans son allocution, Tony Mwaba Kazadi a indiqué que le ministère de l’EPST s’inscrit une fois de plus par cette « courageuse initiative » dans la vision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, a-t-il souligné, accorde une attention soutenue aux problèmes qui gangrènent le système éducatif Congolais.

C’est dans ce cadre que Tony Mwaba Kazadi a précisé que c’est sur fonds propre que son ministère a procédé au lancement de la mise à la retraite de la première cohorte de 60 enseignants du primaire de la ville de Kinshasa.

« La mise à la retraite des enseignants que j’ai le privilège de lancer aujourd’hui, est l’aboutissement heureux d’un processus longuement réfléchi, lequel a connu la participation active de tous les partenaires du secteur de l’éducation entre autres les organisations syndicales. C’est pourquoi je suis heureux de vous annoncer que tous les enseignants éligibles à la mise à la retraite laisseront à leurs grades transposés en tenant compte de l’ancienneté et des échelons de chacun », a déclaré Tony Mwaba.

Dans la foulée, ce membre du gouvernement Sama Lukonde a martelé sur le fait que son ministère a préconisé le paiement d’une indemnité de fin des carrières en faveur des enseignants retraités, tout en prenant des dispositions utiles pour assurer la continuité de leurs prises en charge à travers la caisse de retraite des enseignants, qui sera bientôt opérationnelle, ainsi que celle des soins de santé par la mutuelle de santé des enseignants de l’EPST.

« Chers enseignants, je ne saurai terminer mon propos sans vous remercier infiniment pour tant de sacrifices consentis par vous à nous instruire, nous former, nous éduquer avec autant d’amour et de patience des décennies durant, parfois dans des mauvaises conditions de travail et malgré la modicité de votre rémunération », a fait savoir Tony Mwaba Kazadi.

Pour leur part, les retraités qui se sont exprimés par le truchement de Jean Lusakavana, doyen des retraités (87 ans), qui a plus de 66 ans de carrière, ont remercié le ministre de l’EPST pour cet acte qu’ils ont qualifié de louable.

A LIRE  Voici la réaction de la présidence de la République concernant le dossier François Beya :

À noter que ces enseignants retraités toucheront 5.000.000 CDF soit 2.500$, équivalent à 13 mois de leur salaire mensuel au grade transposé. Outre les enveloppes reçues lors de cette cérémonie, un congélateur a été remis à chacun de 60 retraités qui forment l’échantillon de 385 retenus pour le mois de juillet.

Jephté Kitsita 7sur7.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.