Équateur/EPST : les enseignants de Bolomba réclament leur salaire de trois mois auprès de la Caritas

Les enseignants des écoles Bosangana et Mondondo implantées dans le territoire de Bolomba, à 246 km de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, réclament le paiement de trois mois d’arriérés des salaires auprès de la Caritas Développement de l’archidiocèse de Mbandaka-Bikoro.

Ils l’ont fait savoir ce vendredi 1er avril dans leur déclaration adressée au gouverneur de province.

Ces chevaliers de la craie demandent l’implication du gouverneur de province et des élus de la province de l’Equateur pour que la situation soit réglée. Ils précisent que les cours sont suspendus depuis le 17 février dernier dans ces deux instituts scolaires où les élèves sont abandonnés à leur triste sort, car, les chefs de ces établissements d’enseignement secondaire et tous les enseignants sont présentement à Mbandaka pour attendre le paiement de ces arriérés des salaires qui reste incertain, selon leurs propres termes.

Contactée, la Caritas Développement de l’archidiocèse de Mbandaka-Bikoro reconnait ce retard mais dit ne pas être en possession de ces salaires envoyés par le gouvernement central. Toutefois, elle promet une suite favorable une fois la situation réglée.

A LIRE  Willy Mishiki approuve la construction du village moderne à Rutshuru par le président Paul Kagame

Prince Wello (Correspondant à Mbandaka)
congo-press

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.