Équateur : le gouverneur Bobo Boloko accusé de destruction méchante d’un pont pour empêcher Fayulu de rallier Bikoro

L’opposant congolais Martin Fayulu Madidi ne s’est pas rendu dans le territoire de Bikoro, dans la province de l’Equateur comme prévu, dimanche 10 avril 2022, pour tenir son meeting populaire. La délégation du président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement ( Ecidé) s’est vue empêcher d’arriver au lieu du meeting à cause de la destruction du pont reliant le territoire de Bikoro et Mbandaka.

Dans une vidéo, Prince Epenge, un des communicateurs de Lamuka, accuse le gouverneur Bobo Boloko d’avoir instruit les gens pour la destruction méchante du pont reliant la ville de Mbandaka au territoire de Bikoro afin d’empêcher Martin Fayulu de rallier Bikoro.

« Il a envoyé ces gens pour détruire le pont afin de nous empêcher de tenir le meeting. Il a même interdit la vente de carburant aux conducteurs des taxis motos dans le but de les empêcher à se joindre à nous”.

Le camp de Fayulu condamne fermement cette pratique qui consiste à étouffer les droits constitutionnels des citoyens, qui garantissent la liberté d’expression, dans un Etat qui se veut des droits.

A LIRE  RDC- crise politique : le FCC en réunion ce lundi au tour de Joseph Kabila à Kingakati

Signalons que Martin Fayulu a participé, le même dimanche 10 avril 2022, à Mbandaka, à la messe du dimanche des rameaux dans la cathédrale Saint-Pierre Claviere de Bakusu.

Pour l’heure, aucun démenti sur ces faits ou une version officielle du gouvernorat de l’Equateur n’a été enregistré.

Prince Wello (Correspondant à Mbandaka)
congo-press.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.