dimanche, décembre 3, 2023

Creating liberating content

L’honorable Miguel Kashal appelle...

La RDC se prépare activement pour les élections générales du 20 décembre prochain,...

Le camp Katumbi accuse...

La tension politique en République démocratique du Congo (RDC) s'intensifie alors que le...

Retrait de la force...

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African...

Escalade des violences dans...

La période d'octobre et novembre 2023 a été marquée par une augmentation préoccupante...
AccueilA la UneEtat de siège:...

Etat de siège: au moins 35 morts lors des différentes attaques des rebelles ADF dans 2 semaines à Beni-Irumu

Les atrocités des rebelles ougandais d’Allied démocratic forces (ADF), n’ont pas encore dit leur dernier mot en dépit de l’État de siège et des opérations conjointes FARDC-UPDF lancées depuis fin octobre contre ces terroristes dans la région de Beni, au Nord-Kivu et Irumu, en Ituri.

Pour cause, au moins 35 personnes ont été tuées en moins de 2 semaines par des rebelles (ADF), dans plusieurs entités des territoires précités (Beni et Irumu).

Ce tableau sombre est peint par l’ONGDH “le Bon Samaritain du territoire de Beni”.

Kambale Kitsa Charles, 1er vice-président de cette structure qui livre cette statistique ce mercredi 22 décembre 2021, à la presse locale à Oïcha, profite de cette occasion pour lancé un cri d’alarme aux autorités compétentes en vue de se pencher d’urgence sur cette question, pour protéger les civils contre les massacres des rebelles.

- Advertisement -

«Nous sommes à au moins 35 morts sans oublier des portés disparus, et des dégâts matériels enregistrés au cours des différentes attaques des rebelles ougandais ADF, dans plusieurs entités de Beni-Irumu. Vous savez la vie humaine est décorée et les autorités doivent prendre leur responsabilité en mains pour protéger les civils surtout dans cette période de l’état de siège », a-t-il déclaré.

Notons qu’au-delà des tueries et des dégâts matériels enregistrés, les différentes attaques sanglantes menées par des ADF occasionnent aussi un déplacement massif des habitants pour des zones supposées sécurisées. Des déplacés vivent dans la plus part des cas dans des familles d’accueil.

- Advertisement -

Roger Kambale, depuis Beni
congo-press.com

- Advertisement -

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

Continuer la lecture

L’honorable Miguel Kashal appelle à soutenir Félix Tshisekedi pour l’indépendance Économique

La RDC se prépare activement pour les élections générales du 20 décembre prochain, et dans ce contexte, l'honorable Miguel Kashal Katemb a pris la parole pour encourager les Congolais à soutenir le président actuel, Félix Tshisekedi Tshilombo, dans sa...

Le camp Katumbi accuse le gouvernement d’ingérence dans la mission d’observation électorale de l’UE

La tension politique en République démocratique du Congo (RDC) s'intensifie alors que le Camp Katumbi, représentant Ensemble pour la République, accuse le gouvernement de manoeuvres visant à contraindre l'Union européenne (UE) à annuler sa mission d'observation électorale. Selon les...

Retrait de la force régionale de l’EAC en RDC : Regards contrastés sur la décision de Kinshasa

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African Community (EAC) en Tanzanie, la question cruciale de la sécurité dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC) a été au centre des débats. Les...