États généraux de l’ESU : Muhindo Nzangi entend fermer les facultés de médecine non-conformes

Le ministre de l’Enseignement supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi Butondo a annoncé ce lundi 13 septembre 2021, la fermeture des quelques facultés de Médecine non-conformes en République démocratique du Congo.

Cette déclaration qui intervient au quatrième jour des assises des états généraux de l’ESU tenu à Lubumbashi, est relative à la vilonté du ministre de remettre sur le rail le niveau de la formation des médecins en RDC.

« La demande des étudiants en médecine est très grande et c’est à nous de prendre la décision. je crois que nous devrons réfléchir comment nous allons faire pour les étudiants déjà inscrits dans certaines facultés populeuses. On doit absolument fermer. Nous devons tous nous mettre d’accord sur les solutions à apporter, puisque tout le monde peut se retrouver malade un jour, ne pas se faire soigner par une personne qualifiée est un grand risque », souligné le ministre

Et de renchérir : « Il faut donc envisager comment réorienter les étudiants des établissements qui seront fermés et fusionner les facultés de médecine qui ne sont pas viables. Il faut absolument remettre de l’ordre au niveau de la formation des médecins ».

A LIRE  Assemblée nationale: les 7 projets de loi de ratification des accords de prêt évalués à 406 millions USD jugés recevables!

Il sied de noter que c’est depuis le vendredi 10 septembre dernier que les travaux des états généraux de l’Enseignement avaient été lancés. En outre, ces assises visent apporter de grands changements dans le secteur éducationnel.

Kevin Muteba
Objectif Infos /Bisonews 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.