Expo Béton 2022: Didier Mumengi, « Nous sommes nous mêmes responsables de la déroute économique de notre pays en engageant autrefois la zaïrianisation des entreprises publiques ».

Sans aller par le dos la cuillère, le sénateur Didier Mumengi a fait savoir que les congolais sont eux-mêmes responsables de la déroute économique qui frappe la République démocratique du Congo depuis plusieurs décennies

Intervenant dans un des Panels à la messe de la construction « Expo Béton 2022″,  sous le thème  » emplois, investissements et financements privés, entrepreneuriat, start up, créativité de la jeunesse Kinoises capital humain »  le sénateur  Mumengi a estimé que la zaïrianisation des entreprises publiques opérée par le régime Mobutu à apporter un coup fatal à l’économie congolaise.

« Nous sommes nous même responsable de la déroute économique de notre pays en engageant autrefois la zaïrianisation des entreprises publiques. Nous avons nous même mis en place des entreprises d’animation populaire qui a ravagé l’esprit entrepreneurial dans notre pays. Nous sommes, nous, responsables de ce qui s’était passé et de ce qui se passe actuellement dans notre pays. C’est pour ça que nous nous retrouvons dans cette salle, pour engager un moment d’autocritique et se dire que demain doit être différent du passé. Voilà pourquoi nous associons nos idées, nous coalisons nos initiatives pour un sursaut qualitatif » a dit le sénateur Mumengi. 

A LIRE  Jason Stearns: "Le conflit congolais est une danse dans laquelle beaucoup d’acteurs participent et tirent les bénéfices de cette situation de guerre .."

Pour parer cette situation d’endormissement de l’économie de la République démocratique du Congo qui dépend à plus de 90% du secteur de Mines, Didier Mumengi appelle le gouvernement congolais à mettre en place des mécanismes de mentorat pour  encourager l’entrepreneuriat dans le pays. 

« Notre idée pour faire face à la sécheresse monétaire qui empêche les entrepreneurs congolais d’investir, c’est que l’État doit mettre des mécanismes en place de mentorat pour  encourager l’entrepreneuriat en RDC. Nous devons créer des écosystèmes, secteur par secteur pour permettre aux investisseurs d’investir dans un climat propice aux investissements », a-t-il ajouté.

Le sénateur Didier Mumengi a indiqué que le rêve de voir l’entrepreneuriat congolais se développer n’est possible que si les congolais acceptent qu’ils sont responsables de la déroute économique du pays depuis la succession des dirigeants politiques.

 Felly Samuna, Fondateur de ingenious City et membre de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) estime qu’il faut faire de la discrimination positive en prenant l exemple du Nigeria.

A LIRE  Covid-19/RDC: le Président de la République insiste sur la nécessité de maximiser les recettes de l’Etat en cette période de crise!

D’après lui, les entrepreneurs congolais n’occupent aucun secteur d’activité parce que l’État obéit aux règles financières et techniques imposées par les bailleurs de fonds qui sont pour la plupart des étrangers. 

D’où d’après Felly Samuna la nécessité de recourir à la discrimination positive pour encourager les entrepreneurs locaux. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.