Expo Béton 2022: Ilunga Civuila, les « programmes Kinshasa zéro trou et Kin Bopeto sont un échec »

Les nombreux programmes de construction d’infrastructures et de réhabilitation entrepris dans la ville de Kinshasa se sont soldés par des échecs, a fait remarquer le Sénateur Ilunga Civuila Vice Président de la Commission des Relations avec les institutions et ETD et Président du Panel « Etat des lieux de la ville de Kinshasa » l’ouverture de la deuxième journée de la à la 6é édition du forum Expo Béton.

D’après lui, la ville de Kinshasa dispose des moyens financiers nécessaires pour mener à bien les différents projets notamment Kin Bopeto ou encore le projet Kinshasa zéro trou.

« La ville de Kinshasa a suffisamment de moyens pour mettre en œuvre le schéma d’aménagement urbain de la ville. Faire appliquer la réglementation de la normalisation, schéma d’orientation stratégique d’aménagement de la ville par le financement des services habilités de la mise en œuvre du plan local de l’aménagement de la ville de Kinshasa qui doit rester l’affection des diverses zones de la ville à l’habitation », a dit le le sénateur Ilunga Civuila.

A LIRE  Covid-19/RDC: 77 nouveaux cas confirmés, dont 54 à Kinshasa, 14 dans le Haut-Katanga, 8 au Nord-Kivu et 1 au Kassaï Central (Bulletin)

D’après le sénateur Ilunga Civuila,  les sites touristiques de la ville de Kinshasa sont détenus par des particuliers.

L’État congolais est absent dans le secteur touristique. La ville de Kinshasa connaît également l’injustice sociale sur le plan éducationnel.

Les meilleures écoles de Kinshasa se trouvent dans la commune de la Gombe. Le gouvernement provincial doit construire les mêmes écoles dans toutes les autres communes de Kinshasa pour permettre aux enfants n’est pas parcourir pour atteindre l’école.

S’agissant de la question de la mobilité dans la capitale congolaise, l’honorable Ilunga Civuila a renseigné que le réseau routier de la ville province de Kinshasa est un versement proportionnel au chariot automobile se trouvant dans la ville de Kinshasa.

Le plan d’aménagement routier reste inopérant, les routes secondaires sont insuffisantes et dans un état impraticable ce qui cause des embouteillages monstres dans la ville de Kinshasa.

En ce qui concerne le plan urbain et infrastructures, le sénateur de Kinshasa a fait savoir que, le plan directeur d’aménagement de la ville conçu par le comité national de normalisation (CNN) existe mais n’est pas mis en contribution. La réglementation et la normalisation de la ville posent un sérieux problème en ce qui concerne le code de bâtir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.